Archives du mot-clé communication

Le poids des mots, l’expérience Asch

parler_asch_poids_des_mots

Parler de communication, lancer des théories est parfois fastidieux.

C’est pourquoi, pour illustrer le domaine de la science de l’information et la communication, je vous propose désormais sur ce blog d' »expérimenter ».

Et de retrouver les expériences de nos grands chercheurs en communication, psychologie.
L’illustration est toujours plus compréhensible.

Première expérience, celle du poids des mots. Lire la suite

Petit guide de nos usages numériques en 2012

La fin d’année sur le web va venir s’alimenter, grosse obésité, de billets relatifs à 2011 ( 2011 is over ) et 2012 ( great year, what’s next ?).

Les résumés numériques d’une année 2011. Et les tendances de 2012, en matière de net.

Dans la même veine, mais à contre courant,  2012, comment aborder nos usages en 2012 ?

Prendre les résolutions pour une année .. mais sur le net ? et sur nos usages ?

Affuter notre doigt virtuel…

Petit guide de rentrée ! Lire la suite

Ne pas communiquer, ce n’est possible que dans le monde numérique

Autant dans le monde numérique, sur internet, par les réseaux sociaux, que ce soit MSN, Yahoo messenger, facebook, skype,.. il suffit d’un « click » pour indiquer son statut : « je suis off-line », « indisponible », « occupé », autant le monde réel ne permet jamais de se déconnecter du monde.

Focus !

Lire la suite

Petit guide de rentrée de nos réseaux sociaux en 3 points

Peu original, parler de rentrée. La rentrée, c’est d’abord affuter les crayons, faire le plein de cahiers, et prendre les résolutions pour une année .. mais sur le net ? et sur nos usages ?

Affuter notre doigt virtuel…

Petit guide de rentrée ! Lire la suite

Enoncé, énonciation, pragmatique et l’usage de la technique

L’étude scolaire de notre langue, l’énoncé.

En linguistique, la syntaxe étudie la façon dont se constituent les mots, dans la langue. La sémantique définit le sens de ces mots. La différence entre « une chaise », et « un fauteuil ».

Un texte se comprend par l’apprentissage de ces paradigmes que sont la syntaxe et la sémantique, en linguistique.

La précision des mots permet la précision de la pensée de celui qui l’écrit, et la compréhension par celui qui le lit. Lire la suite

Le blues des adolescents sur les réseaux sociaux , ou le Fomo

Le Fomo ( Fear of missing out ).

Le 6 février est la journée déclarée sans telephone. Histoire de décrocher d’une certaine addiction au smartphone, et à tout ce qui va avec : les réseaux sociaux !

Pour les ados, dont j’ai fait partie, lisez ce texte : Parole à un ado, ou la solitude.

Un ado, 14 ans, à table, à ses parents  :  » J’ai fermé mon compte Facebook, définitivement ». Bug ?

Non, une réalité qui commence à toucher les jeunes générations dites « génération Y ».

Frustration de voir en permanence ( en temps réel ) ses contacts « amis » des réseaux toujours occupés, toujours beaux, toujours entourés… Et moi ? pense l’ado de 14 ans ?

Serait-ce la fin des amis sur Facebook ? Lire la suite

Histoire de la communication

Nos questions !

Comment communiquer ?

Quelle est l’histoire de la communication ?

Y a-t-il une science de la communication ?

Qu’est-ce que communiquer ?

Comment communiquer efficacement ?

Doit on communiquer ? Lire la suite

L’impossibilité de ne pas communiquer

L’impossibilité de ne pas communiquer.

La communication, à quoi ça sert ?

D’abord revenons aux basiques des sciences.

Les plantes sont auto suffisantes ; elles produisent la photo synthèse propre à leur survie, et puisent dans leur milieu les éléments organiques essentiels à leur survie. Peu importe la survie de leur copine, le monde végétal est autonome.

Pour les animaux, et donc l’homme, la survie est essentielle. Les mammifères à leur naissance ont besoin de leur mère. Signifier son besoin primaire de besoin est une nécessite de survie.

Dans les besoins fondamentaux, la survie est donc essentielle. Lire la suite

Calendrier du mois

Prenons date !

Ecrire un blog et faire partager c’est difficile, quand on veut faire la quadrature du cercle :

donner du sens,

expliquer intelligemment,

et rester léger !

Le sens, c’est le sens de la vie avant tout, et Albert Camus par son histoire personnelle en Algérie, parti de rien, et porté

par l’école républicaine française, voilà un modèle. Le coeur et les tripes avant tout : la vie, la révolte, la solidarité,

thème toujours d’actualité en ces temps de résistance sur les retraites : Albert Camus

Le sens, c’est aussi un regard sur demain , et le défi du XXIeme siècle : Génération Y ?

Le sens c’est réfléchir à notre monde virtuel, notre monde concret, et nos conversations . La communication, quoi !

Ainsi son histoire est passionnante : histoire de la communication, premier chapitre.

Attention aux nouveaux gourous de la communication. C’est quoi les principes de la com ?

Penser à la belle aux bois dormants, elle vivait dans une forêt et non dans les espaces verts. Monde froid ?

vive le monde chaud de la communication, du coeur, des erreurs, a si es la vida !

Bonne lecture !

principes de la communication

Qu’est ce que la communication ?

– Publier une revue technique sur les nouveaux protocoles médicamentaux.

– Préparer un discours politique sur le débat des retraites.

2 approches, la première n’est pas communiquer, à la différence de l’autre.

Le concept de communication met en relation le sujet à sujet ( couple pragmatique ) et non le sujet à l’objet ( couple technique ). Préparer un discours en vue d’avoir l’approbation du public relève de la communication ; pas l’autre.

Un autre exemple. Analyser les signes ( symboles, images, textes .. ) relève de la sémiotique. Elle fait partie du domaine de l’étude de la communication , lorsqu’elle met en exergue les relations entre sujets. Lorsqu’il s’agit d’étudier les signes dans un but technique, on parle de sémiotique, mais ne s’applique pas à ce qu’on nomme la science de l’information. La sémiotique médicale par exemple s’attache par exemple aux symptômes de la maladie ( aux signes ) pour en trouver une signification thérapeutique. Il s’agit là de technique, et non de pragmatique.

La technique, du grec « teckhne », désigne l’action du sujet sur l’objet.

L’action de l’homme sur l’homme, nommé « praxis » est le centre de l’étude de la communication. De là dérive, la « pragmatique », concept clé des études des sciences de l’information et de la communication (SIC).

L’incertitude communicationnelle.

Ecrire un texte sur les nouvelles prérogatives comptables et le publier, est ce communiquer ? Non. Le propre de la communication est qu’elle est toujours aléatoire, et on ne sait jamais si elle est efficace, et reçue comme il se doit. Si la communication était prédictive et déterministe, elle n’aurait pas d’objet d’étude. Et les conseillers en communication n’auraient plus de boulot…

La communication est toujours incertaine. Par son fondement même, où l’information véhiculée dans les messages suit des principes de probabilité. On s’intéressera à la définition de l’information [ Shannon, Théorie mathématique de la communication ]. Un message peut n’avoir aucun intérêt parce que trop probable ( « les vaches produisent du lait » ), ou au contraire, très pertinent, mais qui n’a pas su trouver le bon média pour être propagé [ l’exemple des théories freudiennes prédominantes par rapport à celles de Charcot, qui n’a pas su trouver les bons relais de communication ].

La communication est toujours incertaine car elle est plurielle, sur plusieurs niveaux, parfois contradictoires [ relation et contenu, voir Une logique de la communication, de Watzlawick ].

Ainsi le photographe qui dit « soyez naturels » indique qu’il faut être naturel devant l’appareil, mais oblige en même temps aux modèles de ne pas l’être.

Dans la définition de la communication, et dans son étude, on distingue donc son objet : de la technique ou de la pragmatique. ( sujet ou objet ).

Et on s’interroge toujours sur cette incertitude communicationnelle.