Archives pour la catégorie Ecole Palo Alto Communication

Pourquoi oublie-t-on de communiquer sans les mots ?

art_happening_performance_urbainCommuniquer, ça parait simple ! Nous avons les mots pour parler, écrire. Nous avons les réseaux sociaux pour partager.
La communication non verbale est tout ce qui n’est pas « verbal », par définition.
Et lorsque vous parlez à votre boucher, lorsque vous parlez à des collègues, lorsque vous faites un discours, l’important n’est pourtant pas dans les mots.
Mais tout ce qu’il y a autour :
l’habillement, l’intonation de la voix : triste, ou joyeuse , les regards : chaleureux, ils vous permettent de gagner l’adhésion.
les tics qui peuvent trahir une hésitation alors que vous aviez préparé minutieusement votre discours.

Pourquoi ne pas attacher plus d’importance à la communication non verbale ? Explications. Lire la suite

Manque de tact ?

avenirJe vais entrer dans une boutique, mais la jeune fille du magasin est en train de réajuster son soutien-gorge.
J’entre doucement, en toussant.
Pour lui signifier que je suis là, et que je ne veux pas la mettre à l’aise.

Voilà les coutumes, la politesse, le « tact ».
Ou les techniques de protection, en bonne communauté de communication.
Bien loin du message binaire « je te transmets une information ».
Non, ici, on love avec le rythme qui n’est pas binaire.
Il y a un entre d’eux. Lire la suite

La communication comme un théâtre, Goffman

Erving Goffman

Erving Goffman

Goffman est un sociologue qui s’est longuement attaché à l’étude de l’interaction entre les individus.

En répondant à des questions simples, comme :

Que se passe-t’il lorsque deux ou plusieurs personnes se retrouvent face à face ?

Comment entrent elles dans une relation qui doit toujours viser la concordance, ne pas perdre face ? Comment l’homme, qui a du tact, fait semblant de ne pas avoir entendu les pleurs d’une jeune fille, pour ne pas la mettre mal à l’aise ?

Toutes ces pratiques communication elles sont là, pour rendre la vie sociale plus acceptable et normale.

A découvrir, ici !

Lire la suite

la proxémie ou l’espace de communication et de vivre ensemble

Bodies in Urban Spaces, Willi Domer

Bodies in Urban Spaces, Willi Domer, Saint Etienne

la proxémique est l’ étude de la perception et de l’usage de l’espace par l’homme.
La proxémie est « la distance physique qui s’établit entre des personnes prises dans une intéraction, un échange de communication » [ wikipedia ]

La distance entre personnes, lorsqu’ils communiquent, est différente, selon qu’on soit dans l’intimité, la relation publique.
Elle a été étudiée par l’anthropologue Edward T. Hall.
L’exemple souvent cité est celui qui illustre les distances acceptables dans les pays occidentaux avec l’Autre :

* sphère intime (de 15 cm à 45 cm : pour embrasser, chuchoter)
* sphère personnelle (de 45 cm à 1,2 m : pour les amis)
* sphère sociale (de 1,2 m à 3,6 m : pour les connaissances)
* sphère publique (plus de 3,6 m : pour parler devant un public ou interpeller quelqu’un).
Au delà de cet exemple, la proxémique élargie la compréhension des formes de communication et de culture.
En tant que passionnés de l’information, et de la communication, c’est un sujet à approfondir.
Focus ! Lire la suite

La vie est un théâtre : communiquer comme un engagement, selon Goffman

Qu’est-ce communiquer ?
Au-delà des échanges de messages, par la discussion, ou les messages sur textos, communiquer c’est d’abord être avec les autres.

Et communier.
Birdwhistell, ou l’école de Palo Alto, représentée par Paul Watzlawick ont toujours considéré que l »on « participait à la communication » plutôt qu’on ne la produisait.

Que l’on était membre ( d’un groupe, d’une société ) , parce que l’on y était prévisible, et que l’on « performait » la culture en permanence par ses faits et gestes.
Loin des conceptions usuelles de la communication, où l’on envoie un message à l’autre, comme dans une partie de « ping pong ».
On est dans un « orchestre », où la partition est déjà en cours. A soi de se mettre dans la bonne note.
La communication comme une longue partition.
Loin des schémas traditionnels des SMS qu’on s’envoie.
A lire, avec la vision de Goffman ! Lire la suite

Erreur de com’ ? Si tu m’aimais, tu gouterais l’ail !

Les problèmes de communication reposent souvent sur la nature propre d’une communication : le contenu et la relation.
Nous expliquerons ici en quoi consiste le contenu et la relation d’une communication.
tel que l’a formalisé Paul Watzlawick, de l’école Palo Alto, référence sur ces recherches.
On détaillera les erreurs flagrantes qui polluent nos échanges désastreux dans la communication.
Avant d’en synthétiser les bonnes pratiques. Mieux communiquer, en évitant ces écueils. Lire la suite

Les bonnes pratiques de communication !

A quoi servent les théories, les études psychanalistes, ou les formations d’entreprise de communication ? Si elles n’apportent pas de concret pour nous, what’s up ? A quoi cela sert ? Lire la suite

On ne peut pas ne pas communiquer

twitter en 140 caractèresIl n’est pas possible de ne pas communiquer.

C’est l’un des grands axiomes de la communication, défini par l’Ecole de Palo Alto, par Watzlawick.

On lira ici quel est ce principe, et surtout, dans nos problèmes de communication, ce que cela implique.

Au quotidien ! Lire la suite

L’intelligence des singes et le génie de Grégory Bateson

Les singes pensent-ils ?

C’est la question que l’on se pose toujours, puisque l’Homme a tendance à vouloir se comparer.

Il se compare à la machine, et à tout ce qui peut lui ressembler. Dans la nature, le singe est considéré comme l’espèce la plus proche de l’être humain. Lire la suite

histoire de la communication : analogique et digitale ou l’axe pragmatique

Lire la suite