Le changement c’est maintenant ? Comment changer les choses…

theorie_changement_disruption_innovation_watzlawick

Nous sommes dans un monde en pleine mutation. Qui est le fruit de la mutation technologique.

Ne disons plus « nouvelles technologies », car celles-ci nous accompagnent depuis une à deux décennies. L’inertie humaine prend du temps.

Et aujourd’hui, de nouveaux paradigmes s’offrent à nous.

Individuellement, ou collectivement, il est difficile de faire changer les choses. Même si on est enthousiaste !

Le but d’un observateur, d’un sémiologue, sociologue ou anthropologue, c’est de donner les pistes.

Et souvent, c’est par la matière morte, inscrite depuis des siècles de réflexion que les choses nouvelles peuvent trouver un éclairage qui nous aide.

C’est le cas de la théorie des changements.  Elle a été formalisée par Watzlawick, Fisch et Weakland, des psychologues américains, au milieu du XXème siècle.

Car les problématiques humaines ne sont pas une science dure, comme la physique. On parle de science molle, dans le milieu des sciences humaines.

Alors quand les grands spécialistes que sont Watzlawick, Fisch et Weakland ont révolutionné l’approche psychologique du mal-être humain, ces scientifiques ont tenté de formaliser leur approche. Pour que leurs succès ne restent pas une expérience qu’ils ont vécu eux même ; mais en faire profiter tous les psychologues.

Et tous les être humains. Car leur matière a été publiée,  y compris en Français.

Ainsi l’équipe de ces spécialistes ont formalisé la théorie du changement.

Comment changer les choses ? 2 concepts s’opposent, et l’infographie ci dessus la résume.

On peut changer en faisant des petites choses. C’est la règle des 4P : ou le Plus petit pas possible.  Qu’on peut appeler également l’effet Nudge.

Et il y a le changement radical, car souvent, plus ça change, plus c’est la même chose.

L’équipe de ces psychologues / psychiatres a fait le parallèle avec 2 concepts mathématiques ; pour illustrer leur propos : la théorie des groupes, et la théorie des types logiques.

A lire ici : La théorie du changement, selon Watzlawick, Fisch et Weakland.

Bons changements. Nudge, ou pas !

Poster un commentaire

Classé dans Billet, Infographie, Théorie changement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s