Le premier Hacker en 1944, Alan Turing

Alan Turing dans sa jeunesse

Le hacking, ou piratage a laissé bon nombre d’internautes rageurs. Le virus qui infecte l’ordinateur…

Le piratage informatique est né pourtant d’une intention louable, puisque c’est elle qui a permis, en partie, à sauver le monde du nazisme en 1945.

A cette époque, les premières machines, dont les machines de guerre, permettaient aux Allemands de crypter leurs messages, pour déclencher leur méfaits. Alan Turing les a déjoué.  En 2012, nous fêterons le 100eme anniversaire de sa naissance, et soyez les premiers informés, de ce grand homme. Alan Turing [ 1912 – 1954 ]

Focus !

Les débuts du hacking

Alan Turing est largement considéré comme l’inventeur de l’ordinateur. Cependant, avant , il fut le premier hacker du XXeme siècle, et de l’informatique.

En 1944, il travaille sur la fameuse machine Enigma des Allemands, en perce les mystères, pendant la seconde guerre mondiale.

« On peut dire que c’est en grande partie grâce à Turing  que nous ne sommes pas sous la botte nazie », écrit Hofstadter, dans son livre « The Enigma of Intelligence ».

Turing a commencé en effet pendant la guerre à tenter de décoder les instructions que le Haut Commandement Allemand envoyait à ses troupes, et notamment à ses sous-marins. Les Allemands utilisaient la machine Enigma. Turing était entouré d’une armée de mathématicien, afin de s’activer à déchiffrer ces codes.

Pour rappeler le contexte, les navires britanniques coulaient les uns après les autres par les sous-marins allemands. L’armée britannique met alors les moyens, c’est à dire dans un lieu secret 10 000 personnes afin de comprendre le mécanisme de la machine Enigma. Turing, à l’aide d’un autre mathématicien, Welchman, conçoit alors la machine, le Kolossus, qui permettra de décrypter les messages allemands.

Au début, le déchiffrement par Turing prenait 2 semaines. Au fur à mesure, Turing pouvait déchiffre en un jour les messages, et il tomba à un jour , puis :

« Soudain la flotte de l’Atlantique évoluait sous leurs yeux, comme sur un écran », résume Hofstadter. En quelques minutes les secrets de l’armée allemande étaient percés.

Le hacking comme l’inspiration fondatrice du monde numérique .

Après la seconde guerre mondiale, les travaux de décryptage ont permis à Alan de réfléchir aux concepts de base de l’informatique.

On lui doit notamment :

– la conception de l’ordinateur, via la définition de la machine, dite machine de Turing, qui explicite les concepts actuels de l’ordinateur.

En 1935, il définit le concept d’une machine universelle, qui formalise la notion de problème résoluble par un algorithme. Cette machine de Turing permet de calculer tout ce qu’un processus algorithmique est capable de faire. La base du travail des millions d’informaticiens. Par définition, les ordinateurs  sont des réalisations concrètes et opérationnelles des machines de Turing.

– le premier langage informatique :  Il contenait une cinquantaine d’instructions que l’ordinateur (Mark1) traduisait automatiquement en binaire.

– le test de Turing, référence en intelligence artificielle : il permet de décider si oui , ou non , une machine est capable de « remplacer  » l’homme.

– le théorème de Turing : ce théorème définit l’impossibilité des machines à être « complètes ». Elle rejoint les problématiques soulevées sur la « faille », le théorème de Gödel.

[ on lira : Bach, Escher et Godel, ou les paradoxes de l’intelligence artificielle ]

– une histoire fabuleuse d’un homme, qui s’est suicidé, à cause de son homosexualité, qui était un délit l’époque, et dont Apple [ même si Apple a dénié une quelconque référence à Alan Turing ] a son logo de la pomme croquée, aux couleurs gaies, inspirée d’Alan Turing . Un grand homme humain oublié, notamment par les britanniques mais que l’on redécouvrira en 2012, année du centième anniversaire de sa naissance.

On lira : Alan turing, victoire sur le nazisme, ou le concepteur de l’i-phone

On lira la page sur Alan Turing : Alan Turing, le génie.

Publicités

9 Commentaires

Classé dans Billet, Communication, Histoire science de l'information et de la communication, Mes propres textes, Plus loin, Uncategorized, Usage internet, Usage internet

9 réponses à “Le premier Hacker en 1944, Alan Turing

  1. Pingback: Centenaire de la naissance d’Alan Turing ou l’e-Tribute | Zeboute' Blog

  2. glubu

    « […]En mai 1941, le sous-marin U-110 (et non pas U-571), qui attaquait un convoi allié, fut sévèrement touché. Croyant que son bâtiment allait être éperonné et coulé, son commandant l’abandonna sans rien saboter à bord. Les Britanniques purent récupérer tout le matériel dont ils rêvaient. Pour que les Allemands ne se doutent de rien, on fit croire que le sous-marin avait bel et bien coulé avant cette prise inespérée. »

    Je ne critiquerais pas le talent d’Alan TURING mort dans une mort inhumaine , indigne d’une justice de son propre pays MAIS la réalité est tout autre .
    Sans la capture du sous marin u-110 ils auraient piétiné longtemps je pense , car l’énigma subissait des améliorations permanente .

    • Effectivement, la découverte du code Énigma n’a pas été triviale, et seuls plusieurs mois de recherche ont pu aboutir à déchiffrer de plus en plus vite le code. D’une semaine à quelques jours, quelques heures. Véritable course contre la montre.

  3. Pingback: Joyeux Noel, joyeuse sémiotique ! | Zeboute' Blog

  4. Pingback: Ce 23 juin 1912, Alan Turing le génie naissait… | Zeboute' Blog

  5. Pingback: Les 10 billets essentiels de la communication pour cet été ! | Zeboute' Blog

  6. Pingback: Le bricolage et la technologie | Zeboute' Blog

  7. Pingback: Le mot du jour : Qu’est ce qu’un bug ? | Zeboute' Blog

  8. Pingback: La dictature du nombre ? | Zeboute' Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s