Nos philosophes ne peuvent plus liker ?

Le monde est là. Il n’attend rien.

L’humain, lui est là. Il pense, lit les journaux, fornique. S’occupe de ses progénitures.

C’est important. Et après ?

Face aux aléas du monde. Comment réfléchir ?

Y a t il quelqu’un dans la maison Terre ?

Les derniers intellectuels qui peuvent encore convaincre se sont prostitués dans les médias.

Bernard Henry Levy est la figure avec sa chemise blanche, en se révoltant. Se mettant en scène.

Plus discrètement, et malheureusement, des intellectuels de l’ancien temps ( le XXieme siècle ) et du nouveau siècle, il y a de vrais hommes qui savent respirer l’air du temps. ( l’ère du temps ).

Alors suivez les , ils sont encore là, leur voix porte !

Michel Serres.

Michel Serres est né dans la marine. Il a navigué dans le monde entier. Et ne s’est pas inscrit dans les archétypes des petits souliers confortables.

Il s’exprime dans une radio ( France Info ) pour décrypter l’actualité. Avec le recul. Tout en restant présent. L’empreinte dans le monde.

Moderne, et sans nostalgie, il ne dit pas « c’était mieux avant » . Au contraire.

Il a aussi mis en visibilité ce petit pouce que chacun utilise pour naviguer sur nos smartphones.

La petite poucette. En référence au pouce pour naviguer sur son smartphone.

A lire ici avec volupté : C’était mieux avant !

Edgar Morin.

Edgar Morin est plus discret que Michel Serres, mais il a le même attachement à comprendre notre monde.

Il a formalisé une super histoire du monde. De la planète terre. Jusqu »aux abeilles.

Défiant les principes traditionnels. Edgar Morin est curieux, et il sait le transmettre.

Petite anecdote ici :

Dans une ruche, par exemple, les vieilles abeilles qui n’ont pas les attributs pour « travailler ».
Lorsque les abeilles ouvrières font défaut, génétiquement, les vieilles abeilles retrouvent au sein de leur glandes salivaires les fonctions qui ne leur étaient pas destinées.
Les gènes se retrouvent ainsi « allumés ».
Cet exemple est fascinant, car il montre qu’un fait extérieur à notre patrimoine génétique, et notre vie peut modifier les gènes qui s’expriment en nous.
Et mieux encore, c’est un fait sociétal ( la vie de la ruche ) qui modifie le corps des abeilles, dans le plus profond gène qui les gouverne.

A lire ici :

Edgar Morin : la vie complexe.

Edgar Morin : la méthode de la pensée complexe.

Edgar Morin : la nature de la nature.

Edgar Morin : la génétique, la vie , la liberté de l’homme ?

L’horizontalité des modes de communication laisse la parole à tous.

Sans prendre en compte la réflexion de toute une vie, comme ces philosophes.

C’est le jeu. C’est la démocratie.

Mais ne perdons pas le fil de l’histoire. Celle de ces gens engagés qui ont modifié le sens de l’histoire !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.