Comment mesurer la bonne communication dans son équipe ?

Comment mesurer la bonne ou mauvaise communication dans une équipe ?

Savoir si une équipe communique bien entre elle ?

Ici je vous explique l’importance de la communication en équipe; de bien se comprendre. Mais surtout vous proposer une technique efficace pour mesurer la bonne compréhension, communication au sein d’une équipe.

Temps de lecture ; 10 minutes. Vous ne le regretterez pas !

Hard skills et soft skills.

Le travail en équipe est devenu primordial en entreprise.

C’est la raison essentielle qu’aujourd’hui les hard Skills ( les diplômes, les compétences relatives au métier ) ne sont plus suffisantes, dans le monde professionnel.

Les soft skills sont tout autant importantes. Les soft skills relèvent de la posture, de la façon d’être au delà des compétences requises.

La façon de savoir travailler avec les autres est tout simplement devenue une évidence. Dans un monde où la complexité nécessite de travailler avec l’autre.

Pour mieux réfléchir. Pour construire un projet commun qui ne peut plus se faire seul; mais intégré dans l’éco système de l’entreprise et du monde extérieur.

Il est plus facile de faire une formation pour acquérir des compétences techniques , que d’appréhender les postures, la façon d’être. Celles ci sont nourries de toute l’éducation de la personne. Cela ne s’apprend pas ; cela s’expérimente. J’ai connu des collègues qui avaient bien les compétences techniques; des experts. Ils étaient reconnus sur ce point. Mais pas du tout sur le partage, l’humilité, l’écoute et le respect.

La façon de travailler en équipe est donc un enjeu majeur dans les entreprises. On ne travaille plus tout seul.

Comment mesurer la bonne ambiance et la compréhension mutuelle dans une équipe ?

Ok, vous savez que la communication et l’échange est importante.

Pour se rendre compte si une équipe, une communauté d’individus est bien dans l’échange, le partage, l’écoute des autres… comment faire ?

La technique des cartes tournantes.

L’exercice est utilisé dans les rituels de l’agilité qu’on appelle rétrospective.

C’est un moment oû l’on se pose; on est entre soi dans l’équipe. Et on réfléchit sur les dernières semaines sur ce qui a fonctionné et sur ce qui n’a pas fonctionné.

L’objectif est de s’améliorer.

Une composante essentielle de l’amélioration lorsqu’on travaille avec les autres est de se concentrer sur le travail en équipe.

Objectif de la technique des cartes tournantes :

L’atelier se passe ainsi :

On explique l’objet de l’exercice. Il permet en « méta-communication «  de donner le sens de l’exercice. A savoir ici : « nous allons identifier si nous savons bien communiquer dans l équipe, si nous savons nous écouter. Si nous avons des relations saines entre nous ».

Chaque individu note individuellement sur un post it ou une feuille de papier un élément positif de ce qu’il a vécu dans les précédentes semaines. Et un élément négatif. En un ou deux mots. Pas une phrase entière, vous le comprendrez dans la suite de l’exercice.

Lorsque toute l’équipe a fini, l’individu donne à son voisin de droite son papier.

Devant toute l’équipe, chacun s’exprime tout à tour. Il lit ce qu’a noté son voisin. Et il tente d’exprimer ce qu’il a voulu dire. Le fait que l’on ait noté qu’un mot nécessite de réfléchir à ce que son voisin a voulu dire. Si il y a une bonne relation, une bonne communication dans l’équipe, normalement, on doit pourvoir ressortir ce qui a été exprimé.

Lorsque cela est terminé, celui qui a écrit les mots donne une note de 1 à 5 sur l’adéquation entre ce qu’il voulait exprimer et ce qui a été compris par son collègue. Il explique pourquoi il a mis cette note. Il peut reformuler ce qu’il avait voulu dire si cela n’a pas été compris. L’intérêt déjà est de repartager avec le reste de l’équipe.

Il s’agit ici d’une Meta-communication intéressante : je communique sur la communication de l’équipe.

Tour à tour, chacun fait l’exercice. Pour mélanger le partage, on peut une fois l’exercice réalisé avec les éléments positifs de demander à passer les papiers sur les éléments négatifs à son voisin de gauche.

La grille d’analyse d’une bonne ou mauvaise communication !

Le facilitateur, le coach, celui qui anime l’atelier note au fur à mesure sur un tableau d’un point sur l’échelle des notes ( de 1 à 5 ), sans noter qui a reçu telle ou telle note.

A la fin de l’exercice, sur le tableau on a un indicateur fiable ( en tout cas au moment où est fait l’exercice ) du niveau de compréhension, de partage, de communication au sein de l’équipe.

On le voit visuellement, de manière simple.

L’objectif de exercice n’est surtout pas de comparer entre individus ( est ce que l’un d’entre eux ne comprend pas ou n’écoute pas les autres).

On ne peut pas faire de jugement, car l’exercice est fait deux par deux. Et on peut très bien s’exprimer sur son voisin de droite que je côtoie peu ), alors que le même exercice avec une autre personne aurait pu être différent.

De l’exercice, on pourra ensuite plus facilement partir de l’indicateur, de la tendance pour souligner qu’il n’y a pas assez de communication, ou souligner au contraire qu’il y a une bonne communication dans l’équipe.

La rétrospective, dans l’agilité de l’entreprise.

J’ai testé cette technique dans le cadre de rituel d’entreprise, qu’on appelle rétrospective. C’est un moment réservé à l’équipe pour se poser, régulièrement ( c’est à dire . Rythme de 3 semaines ) afin d’identifier les points à améliorer dans l’équipe. Que ces améliorations soient de nature techniques ou humaines. Comme ici sur la communication au sein de l’équipe.

L’exercice peut aussi être réalisé en couple et identifier si l’on se comprend bien.

Généralement on fait cet exercice car on sait que ce n’est pas le cas. De fait, s’exprimer sur ce que l’autre a noté permet souvent de prendre conscience qu’on n’écoute pas suffisamment l’autre, qu’on pense à sa place. Prendre éventuellement conscience que l’autre est attentif à soi.

Je trouve un grand intérêt à cette technique, car d’abord elle cadre l’exercice. Il y a des règles du jeu.

Elle permet de permettre à chacun de s’exprimer et évite les discussions sans fin. Elle permet à chacun de s’exprimer. Dans une équipe le timide ne sera pas écrasé par le grand bavard.

Écrire sur le papier inscrit son état. Permet de poser, de réfléchir et de concentrer sur un mot. On va à l’essentiel sans se noyer dans les points stériles ou anecdotique.

L’inscription physique rejoint les techniques de l’appropriation par l’esprit de mots écrits avec le corps ( sa main). Elle relie l’être en entier ( corps et esprit qui ne font qu’un ).

Alors, à vous de mesurer, et parler à votre équipe !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Comment mesurer la bonne communication dans son équipe ? »

    1. zeboute Auteur de l’article

      Jean Philippe, merci du compliment. Dans le processus de réunion, il y a une technique de processus de délégation où le coach peut prendre le recul et à la fin de la réunion faire une « meta-analyse » de ce qui s’est passé. ( a lire ici https://zeboute-infocom.com/2016/09/16/comment-reussir-une-reunion-deleguee-processus-delegation/ ). Ici il s’agit plutôt de réfléchir et constater la bonne température dans la communication, au delà de la reunion.

      Répondre

Répondre à JeanPhilippeCathelin (@jphcathelin) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.