Mon libraire plus fort que Google !

google_bibliothécaire_sens_rechercheQuelle est la plus belle histoire à raconter que celle d’avoir découvert un truc, un livre qu’on ne cherchait pas… et qui est venu à nous avec surprise.

Vous donnant un coup d’adrénaline…

C’est l’expérience jouissive près de chez vous, dans votre librairie. Et loin des pages blanches de Google.

Alors entrez dans l’univers du meilleur possible. C’est ici, et chez mon libraire !

 

L’intelligence artificielle décide de votre spiritualité !

information_google_recherche_réseaux_sociauxL’intelligence artificielle est en marche. Et nos données numériques laissent les traces comme le Petit Poucet avec ses cailloux. Sur le net, nous sommes scrutés. Pour la bonne cause si vous l’acceptez : Apple et Google vous diront lorsque vous rentrez dans votre voiture qu’il vous faut 15 minutes pour rentrer chez vous. Et vous alerterons s’il y a des bouchons. Alors être accompagné par un guide numérique peut être utile.

Et vos déplacements, comme toute votre activité ( numérique ou pas ) sont rentrés dans l’algorithme chaud d’une vie ordinaire .

Ordinaire, voilà le mot.

Nous commençons à rentrer dans des présupposés numériques prédictifs.

Pour Google, Apple , Amazon, nous devons être prédictifs car l’objectif de ces géants est de proposer sans erreur ce qui doit nous convenir au bon moment.

Sur les usages quotidiens. C’est d’une grande utilité dans les usages que vous acceptez gentiement de votre compagnon numérique ( généralement votre smartphone ).

Par contre sur la liberté, la curiosité, bref ce qui fait le piment de la vie, c’est un peu plus compliqué .

Découvrir l’impensable pour vous, mais qui vous ferait vibrer, n’est pas à la portée d’algorithme silencieux.

Et je vous décourage de vouloir entrer dans des algorithmes prédictifs de votre vie.

Situation subie et pas choisie mais subtilement suggérée par des entreprises américaines qui ne vous voient que comme un consommateur potentiel.

La vie privée ? Elle n’a pas lieu d’être et Google n’a que faire que vous êtes blanc ou noir et ne vous jugera pas. Google n’utilisera cette information pour alimenter en entrée ses algorithmes de décision.

Le charme discret de la librairie.

curation_bibliothecaire_internet_information_mediologieLe charme de la librairie est unique. Pourquoi j’aime ma librairie ?

D’abord à cause de l’infobésité.

Le wahoou d’Internet est qu’il vous ouvre une porte ouverte sur le monde. Et à l’infini. Quel bonheur !

Dans ma librairie, trouver un livre, une information se limite à l’espace ( physique ) réduit de la librairie. En théorie, mieux vaut surfer sur internet. On y trouve tout !

Mais…

Lorsque vous cherchez une information, souhaitez vous lire les 300 000 propositions de Google sur internet ?

Non, vous allez vous arrêter sur les 10 premières propositions. Celles mises en avant par Google.

Et ce n’est pas forcément la meilleure proposition.

  • Exemple : les sites anti-IGV sont mis en avant parce le lobbying des anti-IGV extrémistes ont bien compris que plus on clique sur un lien de site proposé, au plus il apparaît dans les premières propositions. Donc si 300 internautes idiots cliquent sur un site malveillant ( comme unn site anti-IGV), Google vous le proposera.

les 10 premières propositions que vous lirez, elles sont de facto disponibles en librairie. Car dans la thématique que vous cherchez en librairie, vous avez une sélection de 10 livres autour du sujet. En plus, il s’agit de références, les « must-to-read ».

L’argument d’un web décuplant les possibilités de connaissance tient peu au final.

Le libraire fait de la « curation« , de la sélection, alors vous n’avez pas à taper de mots clés sur le web et trouver, le libraire a déjà fait l’exercice pour vous …

La sérendipité.

Se tromper et découvrir ce qu’on n’attendait pas. C’est le principe de la sérendipité. Par erreur, tomber sur quelque chose qu’on ne cherchait pas mais qui pour le coup va nous interpeller. Nous bousculer.

Voilà l’attrait de la librairie : à feuilleter des livres improbables, on tombe sur des pépites.

On ouvre son horizon. A la différence de Google et Amazon qui au contraire vous enferme dans une bulle auto-centrée sur vous même !

On sort de l’algorithme  froid de Google qui commence à tout connaître de notre vie , de ce qu’on aime et finit par nous mettre dans une case. Certes il propose exactement ce qu’on cherche . Mais est ce un géant américain qui doit choisir et propose ce qui est bon ou pas pour nous.

Et surtout, ne pas laisser la place au bug, à l’erreur, au foisonnement dans une librairie où on cherche. Et on trouve.

Même ce qu’on n’a pas cherché !

Algorithme, étymologiquement vient du nom d’un mathématicien perse Al-Kwarizmi, mais il contient le mot « algos » qui lui signifie.. douleur.

 

Réconcilier Google et Mon libraire.

Comme je l’ai évoqué, on ne peut rejeter Google et Amazon qui captent de façon froide les internautes. Ni dénigrer mon libraire qui n’a pas le bouquin que je voulais. N’oublions pas et je le répète le numérique fait partie du réel, c’est juste une excroissance culturelle de ce qu’on est face à la technologie.

Ne pas entrer dans le débat des apocalyptiques et intégrés de la modernité qui n’a pas lieu d’être !

Ceci dit, les usages se complètent. Alors élargir son champs de recherche avec Google nous permet ensuite de réduire sa sélection, et son choix en librairie, en toute connaissance de cause.

Le tout, au fond, est de lire le jouissif pour soi !

2 Commentaires

Classé dans Communication, culture, Economie collaborative, Fin du XXeme siècle, médiologie

2 réponses à “Mon libraire plus fort que Google !

  1. C’est vrai que les algorithmes ne sont rien sans nos données « anciennes ». Trop se laisser guider par des machines réduit à néant l’idée-même de la surprise. C’est l’atout majeur de la vie réelle, où on peut encore sortir déçu d’une séance de ciné, et cultiver ainsi sa tolérance !

    • Oui sans les données élémentaires de l’être humain, par sa posture , sa réaction face à ce qu’on lui propose les algorithmes ont encore du chemin à faire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s