Mange ta soupe si tu m’aimes !

Voilà la phrase qui tue.
« Mange ta soupe si tu aimes ta maman ! »
Elle peut être déclinée autrement, de toutes les manières :
« Chéri, si tu m’aimes, achète moi cette robe ».
« Si tu m’aimes, tu gouterais l’ail ».

Dans l’état de l’art des pratiques de communication, elle est une erreur de communication destructrice !
A éviter. Pourquoi ?

La communication, dans la perception que nous en avons au quotidien, est de véhiculer une information à l’autre.
On utilise des mots, pour parler des choses.
Ainsi : « mange la soupe ».
Cette déclaration sur les choses, la bonne soupe préparée par la maman.

Derrière la conception linéaire de la communication ( je te transmets une information , celle de manger la soupe ) , il se cache ce « si tu aimes ta maman ».
Qui n’a plus rien à voir avec la déclaration sur des choses, mais sur une relation : l’amour du fils et de sa maman.
Dans les années 1960, l’école  Alto, menée par Paul Watzawick e, J. Helmick Beavin et Don D. Jackson a ouvert un nouveau champ de la communication : celle de la relation.

Effectivement, derrière toute communication se cachent deux aspects : le contenu et la relation.

  • La communication sur le contenu s’attache aux faits, aux choses, aux objets.
  • La communication sur la relation s’attache à la façon dont je conçois ma relation avec l’autre, comment je dis les choses.

Et comme le souligne Paul Watlzawick, citant le mathématicien Godel : « il n’est pas possible de mélanger les déclarations sur les choses et les déclarations sur les relations« .
Dans la terrible phrase « Mange ta soupe si tu aimes ta maman », il y a ce mélange.
Et de rendre l’enfant dans une situation ubuesque :

il aime sa maman, et il doit aimer la souper, même si factuellement il ne l’aime pas.

Les interférences entre la relation et le contenu autour du message, et de notre communication sont multiples.
Les analyser sont un moyen de les éviter : mieux comprendre notre monde communicationnel !
On lira ainsi l’article : Erreur de com : si tu m’aimais tu goûterais l’ail.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Billet

2 réponses à “Mange ta soupe si tu m’aimes !

  1. Olivia

    Ecole de PALO Alto / Paul WaTZLawick (#rectification complusive).
    Très bon blog au demeurant, tes articles sont très intéressants et documentés, un grand bravo !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s