L’intelligence des singes et le génie de Grégory Bateson

Les singes pensent-ils ?

C’est la question que l’on se pose toujours, puisque l’Homme a tendance à vouloir se comparer.

Il se compare à la machine, et à tout ce qui peut lui ressembler. Dans la nature, le singe est considéré comme l’espèce la plus proche de l’être humain.

Au delà des expériences pragmatiques autour de l’intelligence du singe [ le faire apprendre des mots, communiquer avec le singe ], Grégory Bateson a un jour découvert, lors d’une balade d’un zoo, une chose fabuleuse. Le singe sait jouer, sait tricher. Il dispose de moyen de « méta-communiquer ». Quand le singe fait mine de frapper son congénère, c’est pour « faire semblant ».

Grégory Bateson [ 1904 – 1980 ] , anthropologue, a marqué les sciences de l’information et de la communication, par un parcours original, loin des études classiques. Il est à l’origine de l’école Palo Alto.

On lira avec intérêt son « Vers une écologie de l’esprit », texte essentiel : Bateson, jeu de singes et les messages métacommunicatifs

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Billet, Communication, Histoire science de l'information et de la communication

2 réponses à “L’intelligence des singes et le génie de Grégory Bateson

  1. Pingback: L'intelligence des singes et le génie de Grégory Bateson | Zeboute ... | Changements | Scoop.it

  2. Pingback: la proxémie ou l’espace de communication et de vivre ensemble | Zeboute' Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s