Les 3 vagues.

Comment se rafraîchir ?

Comment réfléchir ?

Comment vivre ?

Comment la musique va vous tenir ?

Le groupe « 3 vagues «  que j’adore met la condition un peu humaine autour de leurs chansons.

Voilà pourquoi sur ce blog relatif à la condition humaine, je tiens à parler de ce groupe qui a du sens pour moi ! Même si je parle rarement de musique ici.

Les 3 vagues , le raz de marée !

Vous allez adorer ce groupe.

Un groupe lillois qui ne se conditionne pas à la localité .

Leur premier titre « plages de Dunkerque «  aurait pu être un titre local. Sans conséquence. Mais bon, les paroles, la musique de ce groupe propulsent !

Déjà 2 millions de streaming, déjà dans les playlists de grandes radios.

Et c’est mérité !

Oui les plages de Dunkerque peuvent nous parler, mais au delà de la tour de pize et des plages de Dunkerque, pourquoi pas Los Angeles ?

La musique oblige.

On s’enlise, on s’emmerde.

Il y a toujours une crise. Un truc qui coince. Tu fais ta valise . Où est ce que tu nous emmènes ?

Je ne voudrais pas qu’on s’oublie sous un tas de colère.

Et lentement mettre la musique, lentement marcher pas après pas pour résister . Voilà le côté génial de ce groupe. Avec du recul et l’intelligence de dire :

Allons y ! La vie n’est pas finie !

Je ne veux pas mettre en replay .

We go, we go. Et ne le dire à personne.

L’appel du groupe, dans la lecture , car je n’ai pas peu l’occasion d’échanger est du domaine des tripes. Et on sent l’envie. Alors laissez vous suivre par l’envie !

C’est un hymne à la vie, à la résistance. De ne pas se laisser aller.

Un modèle de résistance de soi, avec une générosité. Sans heurt, sans violence.

Juste se questionner. Avec une musique libre, chantante. Un petit air qui nous poursuit…

Etre soi même et se propulser.

Ces paroles simples, généreuses et avec une musique qui prend aux tripes donnent envie d’avancer.

Le deuxième titre est aussi subtil est empreint d’humanité. « Des gens heureux« .

Utilisant les même couleurs du rouge. Qui impreignent, montrent l’urgence, comme le sang, la couleur de la vie. Avec, je le sens, un besoin d’immédiat ; d’urgence.

Le deuxième titre des « Trois vagues » utilisent avec jouissance les codes un peu surranés de la vie quotidienne ( la cabine téléphonique et le téléphone d’antan ). Une manière de montrer le passé toujours présent. Et qui donne le là, avec l’urgence ici : une naissance à venir.

Aussi , n’hésitez pas à mettre dans votre playlist les chansons.

Le rouge de leurs chansons nous tachent et nous obligent .

Merci à mes 4022 followers d’aller déguster avec jouissance ces belles chansons.

Chapeau les 3 vagues !

A voir ici ! Les 3 vagues.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.