Pour ou contre Pokemon go ? Analyse d’un phénomène !

pokemon_analyse_etude_semiologie_reseaux_sociausLe phénomène de Pokemon Go a envahi la planète entière.

En moins de 2 semaines, ce jeu est devenu l’application téléchargée de tous les jeux vidéos.

S’en réjouir, ou s’en inquiéter ?

Le journal Le Monde, pour expliquer ce phénomène, a trouvé un nouveau mot : le « phéméglo » : « Phénomène médiatique mondial ». Analyse à chaud d’un tsunami planétaire …

 

Apocalyptiques contre intégrés de la modernité.

pokemon_phenomène_buzzPokemon Go est un jeu utilisé avec un smartphone, utilisant la réalité augmentée : je dois trouver dans la vie réélle ( dans la rue, un parc ) des icones graphiques ( pokemon ) à collectionner et faire grandir.

Alors, ce jeu, une bêtise ou une façon nouvelle de s’approprier l’espace urbain ? Une façon de quitter son cocon enfermé dans une chambre pour découvrir le monde  ?

Les avis sont tranchés, et vous le lirez sur les réseaux sociaux. Il y a les sceptiques, et les enthousiastes.

La réaction n’est pas surprenante, même devant un phénomène nouveau et si soudain : devant les nouveaux usages technologiques, Umberto eco avait déjà catégorisé ces 2 réactions : les apocalyptiques et intégrés. Les mêmes réactions sur la télévision ( abétissante ), les jeux vidéos ( dangereux pour la santé physique et mentale de nos enfants .. ).

L’objet n’est pas de prendre part pour l’une ou l’autre des parties. Mais de comprendre le phénomène, toujours plus complexe qu’un seul avis dans un sens ou l’autre…

Le fait qu’une entreprise puisse à elle seule faire sortir dans les rues des millions de personnes, de manière aussi soudaine, massive pose une question :

 

La manipulation des masses ?

orwell_1984_pokemon_technologiesGeorges Orwell ( auteur de 1984 )  serait sidéré de cette société étrange. Imaginez !

Des industriels japonais ont dissiminé sur la planète entière des signaux, appelés les pokemons. Et des millions de gens obéissent aveuglement à ces quelques donneurs d’ordre ! ils sortent dehors, obéissant à un smartphone et à ces gourous , sans les connaître.

La population de millions de gens soumis à un algorithme froid écrit dans quelques antichambres du capitalisme du jeu vidéo.

La viralité du phénomène entraîne tout le monde.

Comment l’être humain peut-il suivre aveuglement un phénomène qui les pousse quand même à faire l’inimaginable : obéir et sortir.

Eric Sadin ( auteur notamment de Surveillance globale, enquête sur les nouvelles formes de contrôle ) explique, dans Philosophie magazine :

« Le suivi continu des conduites vise un double objectif : suggérer en temps réel et en toute occasion des biens et services appropriés à chaque individu, et déléguer  à l’intelligence artificielle le pouvoir d’ordonner le cadre de l’action humaine. La marchandisation intégrale de la vie et l’organisation algorithmique des sociétés forment les nouvelles modalités d’une gouvernementalité majoritairement technolibérale »

 

A phénomène technologique surprenant, même la culture réagit, par la littérature et la poésie.

( ce qui renforce le terme du Monde parlant de « phéméglo » ( phénomène médiatique mondial ) :

 

« Ils m’échappent tous ces humains

Dont le regard est fixé à leurs mains

Un petit écran contrôle leurs yeux

L’électronique comme seul essieu

Je les vois tous déambuler, les foldingos

Là où les emmène Pokémon Go

La mort du libre arbitre les guette

Seul Nitendo pilote la tête

Il est précieux de sortir de l’astre solaire

Mais est-ce ça l’amusement sincère ?

Le meilleur moment du moins à mon goût,

c’est quand ils chutent dans une bouche d’égout.

Poème de Robert Turner ( 14 juillet 2016 ).

 

La vertu du vivre ensemble et dehors ?

 

blog_zeboute_information_communicationLes apocalyptiques de la technologie s’indignent des effets des jeux vidéos, enfermant les jeunes dans leur chambre. Excluant toute vie sociale.

Les rassemblements de passionnés de pokemon go se multiplient, permettant de partager.

De rire, bref, de communier ensemble devant un jeu sans prétention. Mais qui ne porte pas atteinte à personne. Pas de jeu guerrier, pas de pistolet. Ici, c’est comme ramasser les oeufs de paques dans le jardin. Réenchanter l’enfance🙂

Un moyen de rassembler les enfants et leurs parents, dans un jeu social. Puisque posséder un smartphone n’est généralement pas accessible aux petits. Une nouvelle façon de vivre avec ses enfants, dehors, avec un but ludique.

La différence, pointée par Robert Turner est que ce n’est pas un enchantement naïf qui nait. Il est construit de manière commerciale.

Comme les mêmes événements devenus traditionnels : la fête des mères, Noel…

Alors il est plutôt judicieux de parler de « réenchantement », c’est à dire de remettre en surface des usages oubliés, par les jeunes, par les adultes : celui de jouer tout simplement, dehors, et ensemble.

 

La réalité augmentée démocratisée.

borne_michelin_semiotiquePokemon go est le jeu de réalité augmentée qui a été largement diffusée. La réalité augmentée n’est pas neuve, mais grâce à ce jeu, il démocratise l’usage.

Et surtout, il casse l’image de la réalité augmentée souvent illustrée par des casques sur la tête enfermant les usagers dans une bulle, une prison.

Les Pokemon go players se caractérisent par des promeneurs, avec le smartphone devant eux, à hauteur du bassin.

Parfois ils sont accompagnés par leurs enfants, car le jeu même s’il est ludique pour les enfants nécessite un smartphone. Une manière de jouer en famille ?

La réalité augmentée procède du mouvement d’intégrer du numérique dans la vie réelle.

Avec un média, comme le smartphone.

La réalité augmentée est une empreinte dans la vie réelle.

Des signes ( sémiotiques ) sont inscrits dans la réalité physique. La réalité augmentée est ce lien entre signes et réalité. Il s’agit d’un système ainsi à trois composantes : signe, réalité physique et aggrégation des deux premières composantes.

La réalité augmentée n’est pas neuve. L’entreprise Michelin , depuis 1910, a été la première société à créer cette réalité augmentée, bien avant le numérique.

La réalité physique est l’ensemble des routes de France. Les signes de sens, abstraits sont les panneaux, les fameuses bornes michelin qui ont été installées sur toutes les routes de France. La Nationale 7.. Les cartes Michelin sont la réalité augmentée, désignant sur une carte virtuelle ( bien que de papier ) les routes et les signes d’indication. Pour que chacun puisse dans cette réalité augmentée se mouvoir.

A lire ici : la réalité augmentée selon Michelin.

Sérendipité ou la technologie sauvée ?

open_space_humain_etude_froid

Les créateurs d’applications et de sites web intelligents le savent bien, s’ils veulent réussir : laisser dans l’application qu’ils créent une liberté que s’appropriront les internautes. Car les créateurs n’ont pas prévu les effets « secondaires » de ce qu’ils proposent.

Chacun s’approprie l’usage, et souvent le détourne du but originel.

Par exemple, Twitter à l’origine était conçu pour répondre « What are you doing ? » ( qu’est que vous êtes en train de faire ? ).

Alors qu’aujourd’hui, l’usage a largement été détourné pour en faire plutôt un média, un « Que penses-tu ? ».

Aussi, le jeu « Pokemon go » lancé a déjà dépassé les créateurs dans ce que leurs joueurs en font. Ou pas.

Des rencontres, des challenges, des entreprises rééutilisent le jeu pour en faire d’autres événements.

Un exemple de ces « effets secondaires » humains , véritable sérendipité :

Les américains, eux, ont découvert ce qu’était le kilomètre. Car les pokemons, on les trouve à quelques kilomètres. Or les américains ne connaissent pas le kilomètre. Leur unité géographique est le miles. Ainsi google s’est vu requêté des millions de questions sur l’équivalence entre le miles et le kilomètre..

Le Miles ou le kilomètre ? 

L’être humain résiste donc à sa façon au monde technologique qu’on lui impose. Une partie humaine de résistance involontaire, mais efficace.

En ce sens, Eric Sadin et les apocalyptiques de la technologie pourraient être rassurés :

Au final, bien qu’ayant fait des dégats dans la stratosphère humaine de l’intelligence, des pépites existent, et l’être humain sait les capter !

 

Réconcilier l’usage moderne, réalité augmentée .

L’impact du jeu de réalité augmentée s’incrira dans les têtes et le coeur de nos ados, de nos enfants.

Un déclic pour propulser d’autres usages de la réalité augmentée.

La société moderne de la communication permet à chacun de créer, simplement, ce qu’il a en tête.

Alors, respirons, un ingénieur enthousiaste nourri de Pokemon Go, et passionné d’histoire saura créé facilement l’application et le jeu différent.

Celui qui poussera les gens à aller voir les églises, les monuments, les lieux d’histoire. Avec une question intelligente de culture pour pouvoir gagner son  « History Point ».

Et diffuser la connaissance humaine. Pas commerciale, donc.

Mais c’est la génialité du web et des nouvelles technologies. Elles ne sont pas que commerciales. Parfois collaboratives.

Next !

Poster un commentaire

Classé dans Billet, Objets connectés et réalité augmentée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s