Le chien est-il le meilleur ami de l’homme ?

chien_meilleur_ami_homme_relationLe chien est-il le meilleur ami de l’homme ?

La relation avec son animal domestique semble si naturelle qu’on se demande souvent si le chien qui vit avec soi ne nous comprend pas  !
Le chien comprend il nos mots ? A-t-il des sentiments pour l’homme ? Est ce vain de communiquer avec son chien ?

Une histoire de chien !

Le chien a pour ancêtre le loup.

C’est devenu un animal domestique depuis 15000 ans et fait partie des premiers animaux domestiqués par l’homme avant la chèvre, la poule, le cheval.

Comment un animal aussi sauvage, dangereux qu’est le loup est-il devenu un chien qui vous lèche la main ?

Le loup est devenu chien en plusieurs milliers d’années !

loup_chien_ancetre_hommeLa domestication serait dû à la chasse ou les loups pouvaient profiter des animaux tues par l’homme qui chassait en récupérant le reste de la bête. Ou inversement .

De même, les camps nomades des hommes laissaient des déchets qui ont pu attirer les hommes.

Cette proximité avec les loups a permis de rendre l’homme et le loup plus proches, et permis la domestication des chiens.
Petit à petit le loup est ainsi devenu chien. Les premiers changements dans ses gènes ont été la couleur de la fourrure, noire. La mâchoire, et ensuite son comportement.

Le chien est devenu l’accompagnateur des troupeaux.

Au XIXème siècle, le chien est devenu un animal qui a séduit la bourgeoisie . De là des centaines de races qu’on connait aujourd’hui ont été construites, par croisement de race.

Et on a construit un peu le chien à l’image de l’homme..

Le chien est-il vraiment aussi proche de l’homme ?

relation_homme_chienIl n’y a pas d’amour d’un chien pour l’homme, mais un attachement sans faille. Car le chien domestiqué sait qu’il a besoin de l’homme.

Les expériences avec des loups eux aussi socialisés avec l’homme montrent que le loup reste indépendant, par rapport au chien. Devant des difficultés sur un problème à résoudre ( contourner un piège pour trouver de la nourriture par exemple ), le loup abandonne, s’il ne trouve pas la solution de lui même. Le chien, devant le même problème, va chercher l’aide de l’homme. Il va se rapprocher de son maître et aboyer pour demander de l’aider.

La relation nouée par le chien qui a besoin de la compagnie de l’homme l’a obligé à comprendre l’homme, notamment dans les relations non verbales de l’homme. Par les gestes de l’homme que le chien sait très bien analyser.

L’expérience intéressante est celle-ci :
Un maître regarde à distance droit dans les yeux son chien qui a une boule de viande à côté de lui. Le chien sait qu’il doit attendre l’accord de son maître. Le maître le regarde des yeux, le chien ne bronche pas et n’ose pas croquer la boulette. Le maître ferme alors les yeux ( comme s’il s’endormait ). Le chien a saisi ce mouvement imperceptible. Et de facto, se tourne et mange la boulette…
Le chien ne parle donc pas à l’homme, mais chacun comprend les gestes non verbaux qui fourmillent dans la communication.
On notera que les animaux n’ont pas de communication verbale. Ses aboiements ne sont pas un langage en soi, mais une expression de leur émotion.
La communication procède donc plutôt de la communication de la relation, telle décrite par Paul Watzlawick dans une logique de la communication. Le plus important de cette communication est la relation : le comment on le dit, plutôt que quoi. Puisque le quoi, les animaux comme le chien ne peuvent le formaliser.

Le chien, une communication par l’odorat.

Le sens de l’odorat du chien est très développé, plus de 4 millions de fois que l’odorat chez l’homme.

Notamment, il est capable de capter les molécules qui s’échappent dans son environnement : les effluves d’un liquide, d’un fromage.

Même lorsque ces traces sont nettoyées, le chien peut en retrouver la trace. De là, le chien sait en quelque sorte retrouver les traces du passé. C’est la raison pour laquelle le chien est utilisé dans les catastrophes naturelles, dans la recherche de stupéfiants. Et des études médicales montrent que le chien est également capable de trouver les traces de cancer chez l’être humain, par les molécules distillés par les malades.

La communication par l’odorat est donc primordiale pour le chien. C’est la raison pour laquelle le chien lèche souvent ses narines, qui sont un capteur de ces signaux de communication importantes.

De même, l’ouïe est un capteur sensoriel très fin qui permet au chien de savoir que vous êtes pas loin, bien avant de vous avoir vu.

La relation avec l’homme reste donc plutôt centrée sur la relation, sur les gestes qu’on se montre. Par les caresses.

Le chien est plus intéressant qu’on ne croit. Ce n’est pas que celui qui vous ramène le journal ou les pantoufles !

 

 

1 commentaire

Classé dans Billet

Une réponse à “Le chien est-il le meilleur ami de l’homme ?

  1. Jérôme

    Le meilleur ami de l’homme et même l’enfant que certaines bichonnes.
    Jérôme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s