Sémiotique de la crise Française

blog_zeboute_information_communicationLes Français sont spécialistes pour voir tout en noir. Et voir le verre à moitié vide qu’à moitié plein !
Eh oui, depuis plusieurs années, tout va mal dans notre pays.
Le chômage est là ( déjà là il y a 30 ans … ). L’actualité du 7 janvier 2015 rend les choses un peu plus noires…
Pourtant, cette sémiotique de la crise française, comme la déchéance d’une grande puissance économique finie n’est pas nouvelle.

Vive le Made In France !

La crise de notre pays, au XVIIIème siècle.

invention_histoire_communication_chappe_telegrapheLa fin du rayonnement de notre beau pays ne date pas de la crise actuelle, en France.
C’est le discours récurrent, qui date déjà du XVIIIème siècle. [ L’invention de l’exposition universelle ou le MadeInFrance ]
Et c’est ce discours qui a permis de rebondir, à une époque où la France était déjà en danger, face à l’hégémonie d’un autre pays, l’Angleterre.
En 1798, déjà, le ministre NeufChateau invoque la crise de notre pays ; face à la suprémacie anglaise en matière d’industrie.
c’est à cette date là que le ministre initie avant les expositions universelles « une exposition annuelle de produits de l’industrie française ».
L’objectif est de faire le bilan de ce qu’on sait faire en France. Et surtout de stimuler les industriels français face à l’hégémonie Anglaise.
Elle est le prémice des expositions universelles qui se dérouleront tout au long du siècle suivant.

En France, on n’a pas de pétrole, mais des idées.

Nudge_option_suggestion_aideLe discours anxiogène d’une fin d’un certain être de la France se prolonge au XXème siècle, et surtout avec la crise énergétique du pétrole.
Car en France, point de pétrole. Le slogan « on n’a pas de pétrole, mais des idées » fait loi.
Et surtout, au delà des idées, la France dispose d’un corpus d’ingénieurs .
Né à l’époque des ingénieurs des ponts et chaussées, au XVIIIème siècle, les ingénieurs sont là pour réduire les distances géographiques, et permettre la circulation des biens ( notamment des matières alimentaires d’une région à l’autre ).
De là la construction étatique des transports terrestres, ponts, puis les axes ferrovières.
D’un but d’organisation interne et géographique, l’excellence de nos ingénieurs ( labélisés encore aujourd’hui par « les grandes écoles » ) a permis ensuite de décliner des technologies innovantes : le TGV, le nucléaire, le minitel, la carte à puce…

La panne française.

Endormie par une hégémonie industrielle et technologique, l’économie française s’est vue dilapidée ses connaissances et sa suprémacie sur des technologies « régaliennes ».
Les grands groupes industriels ont un peu loupé le coche, en aidant technologiquement les pays émergeants, pensant qu’on avait ainsi matière à reconquérir le monde. Mais la Chine par exemple compte beaucoup plus d’ingénieurs aujourd’hui qu’en France. Et l’erreur de penser que la Chine ne faisait que copier les procédés industriels pour fabriquer des poupées est là.
Aujourd’hui les pays émergents ont émergé. Même dans nos technologies de pointe.

La différence culturelle.

open_data_démocratie_institutions_publiquesLe monde occidental, plutôt individualiste, est axé sur l’objectif, la tâche, le procédé. Et la rationnalité des ingénieurs et des dirigeants d’entreprise est à l’encontre de la culture de ces pays émergents. Ceux-ci ne sont pas axés sur la tâche, mais d’abord sur la relation.
Voilà pourquoi le dirigeant Français ne comprend pas qu’un contrat n’aboutit pas, alors que le chinois lui avait dit « oui, oui ».
Le Chinois ne dit jamais non ; il attend d’abord un rapport de relation, ne pas perdre la face.
Le choc des cultures doit choquer l’establishment français pour ne pas regarder d’un oeil historiquement nombriliste le monde globalisé.

Le rebond Français ?

google-ballon-cnes-france-ingenieurComme au XVIIIeme siècle, le discours apocalyptique d’une France finie est donc toujours d’actualité. Cela doit nous rassurer, puisque la France a toujours rebondi…
Montebourg, le ministre de l’économie, a initié le concept de MadeInFrance, pour réitérer le concept d’une France industrielle oubliée.
La nouvelle donne n’est pourtant pas qu’industrielle, mais numérique.
Les start-up peuvent du jour au lendemain valoir autant que les grandes industries traditionnelles.
Les capitalisations des entreprises américaines, au bout d’un ou 2 ans le montrent.
Ainsi Uber, start-up de mise en relation d’usagers pour les transporter a utilisé une petite application mobile. Mais elle engendre des milliers de transactions depuis les Etats-Unis, pour un déplacement dans Paris intra-muros. [ Jacques Attali l’a prédit, Google le fera ]
Heureusement, ce bousculement fait grand bruit, et dérange les économies traditionnelles ( les sociétés de taxi ).
Et la France peut réussir ce virage, sereinement, si elle en a conscience.
Les élites des écoles d’ingénieurs suivent aujourd’hui des formations interculturelles pour.
Les élites fuient la France ( c’est le bad buzz des apocalyptiques d’une France anéantie ) pour trouver l’inspiration nécessaire.
Mais elles reviendront.
Car la France a bien une excellence certes un peu archaique dans son fonctionnement, mais intrasèquement inscrite dans la théorie fondamentale.
Voilà pourquoi aujourd’hui Google s’associe au CNES pour élaborer les fameux ballons qui permettront de donner accès à internet partout sur la planète.
Google fait appel aux meilleurs techniciens, Français.
Et pour le CNES, c’est le moyen de changer ses pratiques « archaïques » et historiques pour profiter de l’expérience entrepreneuriale et innovante de Google.

Ne nous laissons pas aller à la sémiotique d’une crise, qui est inscrite quelque peu dans nos gènes.
Mais rebondir, et voir le verre à moitié plein…
Just Do It, comme diraient les américains !

IMG_2454

Poster un commentaire

Classé dans Billet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s