La vie étrange de nos gènes…

genetique_adn_edgar_morin_abeille_phenotypeLa génétique est une discipline qui permet de comprendre la formation, l’évolution de l’homme.
Les caractères héréditaires, les maladies génétiques ( médiatisées par le téléthon ).
L’être humain est une formidable déclinaison de nos gènes.
Les jusqu’au boutisme en font un déterminisme froid.
Tout est écrit. Non…
L’exemple par les abeilles…

Penser que l’ADN inscrit dans notre corps contient l’intelligence, la couleur des yeux, notre taille est scientifique, pour tout curieux de la génétique.
Cependant, nos gènes qui semblent nous gouverner ne sont pas les seuls à modifier notre vie, notre être.
L’environnement est souvent la contre-partie de notre vie qui permet de changer un peu le cours des choses.
Il ne suffit pas de compter nos gènes pour dire ce qu’on est, et ce qu’on va devenir.
Car les gènes s’actualisent dans des cellules vivantes, et le tout forme un système en intéraction.
Sans corps, sans actualisation de nos gènes, le gène n’est rien.
Et le corps, les situations peuvent modifier la potentialité de notre patrimoine génétique.

Dans une ruche, par exemple, les vieilles abeilles qui n’ont pas les attributs pour « travailler ».
Lorsque les abeilles ouvrières font défaut, génétiquement, les vieilles abeilles retrouvent au sein de leur glandes salivaires les fonctions qui ne leur étaient pas destinées.
Les gènes se retrouvent ainsi « allumés ».
Cet exemple est fascinant, car il montre qu’un fait extérieur à notre patrimoine génétique, et notre vie peut modifier les gènes qui s’expriment en nous.
Et mieux encore, c’est un fait sociétal ( la vie de la ruche ) qui modifie le corps des abeilles, dans le plus profond gène qui les gouverne.

C’est ainsi que le gène ( génotype ) et son actualisation ( phénotype ) forment ensemble un système qui intéragit.
Edgar Morin, dans la Méthode, illustre ces phénomènes, et revient au « plus bas » de notre univers pour nous rendre plus intelligent : une excellente vision de la complexité de notre monde.
A lire, ici : Edgar Morin, l’homme, la génétique, la vie, la liberté ?

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Billet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s