Guide du bien être en 5 points

sens_de_la_vie_pourquoi_vivreComment mieux et bien vivre ?
Comment éviter la fatigue, la dépression, cette sensation que tout recommence comme avant ?
Comment ne plus s’ennuyer ?
Comment mieux vivre ?
Devant ces questions universelles, difficiles de trouver la réponse.
Les bonnes pratiques ci-après sont triviales.
Il s’agit d’un petit condensé du guide de l’usage du mieux vivre.
Mais si on les respecte à la lettre, ( elles sont simples ), elles vous raviront.
C’est mon voeu le plus cher. C’est la rentrée, c’est le bon moment !

1. Lever aux aurores !

innovation_base_coffre_fort_numériqueOui, nous sommes des mammifères, et nous vivons dans un éco-système. Les saisons, les levers et couchers du soleil rythment fondamentalement notre propre vie, notre propre corps. La luminosité du jour nous met dans les conditions optimales pour capter les bienfaits de la lumière, de la bonne température.
Résister à ce mouvement naturel n’est pas la meilleure option pour se sentir bien.
Les grasses matinées sont bien sûr « jouissives ». Mais elles nous retirent une partie de la journée, et nous décalent dans le rythme solaire.
La vie a bien fait les choses : jusqu’à l’adolescence, la vie rythmée par l’école nous impose le lever matinal. Puis la vie avec des enfants nous oblige à suivre le même rythme. Il reste l’entre-deux : la vie des adolescents qui préfèrent rester au lit jusqu’à midi. Un peu comme une rébellion de cet âge devant ce rythme séculaire que tout le monde doit suivre.
Accepter ce rythme naturel des saisons, du temps qui passe est une manière de s’inscrire dans l’orchestre de la vie. Nous en sommes les notes de la symphonie qui se joue.

2. La vie avec des lunettes roses !

ponctuation_sequence_faits_communicationIl est trivial de dire qu’il faut voir les choses positivement.

Et rabâcher cette vérité somme toute simple permet de l’ancrer dans nos gênes.

Mais cela est à repréciser, comme nous le dit Alain :

Le pessimisme est d’humeur, l’optimisme est de volonté.

 

3. Les projets, le changement.

sciences_information_communication_tweets_citationsLa routine est un vecteur d’ennui, de découragement. A quoi bon faire toujours une même chose, répétitive.
Les projets, à court et moyen terme sont donc un moyen de casser.
Et derrière les projets, on considèrera 2 types :

  • Ceux qui nous donnent une vision de soi, de sa réalisation à moyen terme : quelques mois, une année. Ils permettent le changement au quotidien. Et de « tenir » pour celui qui ne se sent plus de vision, d’envie de continuer à vivre.
  • Ceux qui nous donnent une vision de soi comme dans son propre idéal. Et c’est là qu’il faut placer les objectifs les plus hauts.
    Car les intérioriser, les permet de gravir les marches indispensables à leur réalisation. Et il n’y a pas d’obstacles, ici :
    Churchill disait ainsi : « Tout le monde savait que c’était impossible. Et un jour quelqu’un est arrivé, et ne savait pas. Et il l’a fait ». #Churchill.

4. Un corps sain, no addiction.

slip_francais_tradition_web_startupLe bien être c’est surtout se préoccuper de son corps, et le ménager.

L’activité du corps est une machine incroyable, et notre corps mérite qu’on y prenne attention.

Aussi :

– La cigarette est à proscrire. Elle est un pur produit marketing visant à déverser des produits toxiques dans son corps, à petite dose.
– L’alcool est une boisson conviviale, pour fêter des moments. Les conseils sont de limiter la consommation à 3 verres de vin par jour.
– Les réseaux sociaux, l’usage d’internet sont à utiliser avec modération, aussi. Une vie hyper-connectée occupe. Et elle lisse le temps cadencé normal ( comme indiqué plus haut sur le temps solaire ) en un temps unique.
Elle nous fait tarder tard dans le sommeil le soir. Et rend à un moment donné notre propre temps un temps stérile. Le long mouvement monotone des bits, images, vidéos défilantes sur un écran froid. Et éviter ce qu’on appelle le Fomo : Fear Of Missing Out.

La meilleure façon de juguler ces addictions, c’est pratiquer la culture du chiffre : 3 verres, 2 cigarettes, une heure d’internet. Pas plus. La rationalisation par le chiffre permet naturellement d’aplatir la notion vague et intemporelle de l’état dans lequel on est, lorsqu’on est addict.

Je vous avais prévenu en introduction à ce billet : ces règles sont triviales. Mais ce sont les règles élémentaires. Ne pas les suivre, c’est rendre plus difficile son parcours de bonne santé physique et morale !

5. Un environnement sain, les vertus du ménage.

vertu_ménage_tâches_ménagères_hommeLe ménage a été longtemps le monopole de la femme, au foyer. Et considérée comme une tâche non gratifiante.
Pourtant, faire le ménage, c’est aussi faire le ménage dans sa tête.
Se débarrasser des objets inutiles, faire le nettoyage, c’est un geste presque freudien : celui de faire le nettoyage en soi.

Eliminer les mauvaises pensées. Se débarrasser dans la tête de tout ce qui nous envahit, le trop-plein de pensées.
Après le ménage, on se sent mieux.
Une maison bien rangée et nettoyée nous met également dans un environnement propre, sain. Et il suit le conseil d’un corps sain. Si je suis bien dans mon corps, j’ai envie d’être bien dans mes draps, propres, qui sentent la fraîcheur de la vie.
La dernière vertu du ménage ( j’insiste, le ménage étant rarement une pratique mise en valeur dans les formations de bien être en tout genre ) : celle de l’éternel recommencement.
Eh oui, le ménage, c’est une pratique journalière, ou hebdomadaire. Au choix.
Et ce cycle rémanent a quelque chose de rassurant : la répétition, le cycle de vie ; comme la répétition de tous les cycles de vie ancestraux : celui du temps, des saisons, de la biologie.
La pratique du ménage est un acte qui nous remet dans le temps.

La routine et le changement.

Dans les bonnes pratiques évoquées ici, on retrouve des pratiques qui inspirent la routine, et d’autres le changement.
La routine a un côté rassurant : elle nous permet de nous accrocher à la vie, et de suivre le destin de tous les êtres humains ; qui ont les mêmes préoccupations, les mêmes façons de vivre. C’est un point d’ancrage : être la même petite chose comme toutes les autres.

La routine et faire les mêmes choses, de manière répétitives sont un moyen également de ne pas trop se « poser de questions ». Et d’éviter les éternelles questions métaphysiques qui nous empêchent de vivre, de réfléchir. Aller à l’essentiel !

Revivre et refaire ce que des milliards d’êtres humains nous apporte l’humilité : je fais comme tous. Et je réalise l’existence, comme elle doit l’être. La réaliser le mieux possible, c’est être avec les autres, en bonne harmonie. Accepter que nous sommes comme les autres. Pas tout à fait différents. Avec ses doutes, ses craintes, ses désirs.

« Je ne suis rien, je le sais, mais je compose mon rien avec un petit morceau de tout ». Victor Hugo

Quant au changement, il est là pour pimenter et réaliser la chose que nous ne sommes pas. Mais qui nous amènent sur un chemin passionnant. Nous fait grandir.
Les 2 notions ne sont donc pas antynomiques. Elles doivent co-exister.

It’s time to practise ! 

6 Commentaires

Classé dans Billet, Condition humaine

6 réponses à “Guide du bien être en 5 points

  1. Ju

    Ton article est vraiment chouette. Rien est impossible à faire si toutefois on en a la volonté. (Je parle pr mon cas de la clope…)
    Je te rejoins sur l’intérêt su ménage. Je ne suis pas une as du ménage mais il y a peu, j’ai découvert comme ça vide la tête. Quand je suis en panne d’inspiration ou bloquée, je fais le ménage pour repartir à zéro. (Je fais aussi le ménage lors de ma pause déjeuner pour recharger les batteries pour l’après-midi)
    Pour les rituels, la routine, c’est drôle parce que je m’apprête à en parler d’ici quelques jours sur mon blog. Même si je te rejoins sur l’importance des rituels dans le quotidien, cela m’effraie toujours quelque peu. Tu sais, le sentiment d’être enfermée dans ces rituels? le manque de spontanéité.

    Bref… Merci pour ce bel article😉

    • Merci pour ton compliment.
      et content que la note sur le ménage t’aies interpellé ! c’est que cela me semble bien vrai… Avoir une maison bien décorée , avec des belles idées comme sur ton blog, et le fouillis partout, ça n’est pas le beau charme de la vie, et de se sentir bien chez soi. y a plus qu’à !
      Cordialement, Guillaume.
  2. Pingback: Guide du bien être en 5 points | Zeboute ...

  3. Pingback: Pourquoi vivre ? | Zeboute' Blog

  4. Pingback: Joyeux Noel, by Zeboute ! | Zeboute' Blog

  5. Pingback: Les billets essentiels pour ne pas bronzer idiot cet été ! | Zeboute' Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s