Pourquoi j’ai envie de te parler quand tu dors ?

langage_corps_cigarette_birdwhistell

Je me sens si seul ce soir.

Tu es là pourtant dans mon lit, dans ma nuit.

je ferais mieux de mieux coucher contre ton corps
Au lieu de rester là à fumer encore et encore.
Mais tu sais, pour moi,  il y a des choses simples qui ne le sont pas.
Et c’est toujours quand tu dors que j’ai envie de te parler.

Mano Solo, Toujours quand tu dors , aujourd’hui disparu , résume bien ici par sa chanson ( à réécouter en boucle ) :
les choses sont compliquées.
Fumer, boire, se détruire est évident, je le sais, mais je le fais.
C’est se brûler les ailes, en ayant conscience.
Comme l’adolescent qui se confronte à l’instinct de survie pour se confronter à la réalité de la vie ?
Pour l’adulte, qui normalement a raisonnablement compris les choses de la vie, pourquoi continue t il à se brûler les ailes ?
L’addiction est tenace.
Mais le point d’entrée est cette question existentielle qui nous taraude : pourquoi vivre .

Pas de réponse.
Quelques pistes.
Que j’aimerais vous faire partager :
A l’attention de tout être humain, pourquoi vivre ?

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Billet, Condition humaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s