L’ennui de la nature ou de la culture ?

Un seul souffle doit survivre : celui qui mène à une vie hors de l’ennui.

Les arbres ne parlent pas et sont ennuyeux, sauf pour le botaniste.

Jouer, ce n’est pas avec la nature, mais avec la culture.

Premier précepte : je ne suis pas ici pour m’embêter.

Définition. Albert Camus précisait :  » L’homme n’a que 2 occupations : forniquer et  lire les journaux« .

Corollaire au premier précepte : L’optimiste est le seul investissement sûr.

Homme singe, homme spiritualité. Conjuguons nos talents.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Billet, Condition humaine, culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s