La communication représentative ou télégraphique

La première vision qu’on a chacun de la communication est la transmission d’une information, de l’un à l’autre.

On véhicule un message à quelqu’un, via le langage.

C’est la notion la plus répandue.

L’image associée à cette définition est celle :

  • la boule de billard : d’un point A ( l’émetteur du message ), la boule va taper en un point B ( le destinataire du message ) [ Lucien Sfet, la communication, Que-sais-je ? PUF ].
  • le ping pong : j’envoie un message au destinaire. il me renvoie un message, etc..
  • la flèche : elle va d’une personne à l’autre, directement.
  • Le télégraphe : je transmets un message via un canal de communication. Mon message codé est structuré, et ensuite véhiculé au destinataire.

La vision du télégraphe est historique, dans le sens où le concept de « Emetteur – Message – Récepteur » est défini par Claude Shannon, qui travaillait dans les laboratoires Bell.

Claude Shannon s’inspire de la vision du fonctionnement du télégraphe pour formaliser, dans Mathematical Theory of Communications [1948] le système de la communication via le schéma , schéma de Shannon :

Modèle de communication de Shannon

Principes associés à la vision télégraphique de la communication :

  • Deux sujets isolés : les deux boules sur le plateau du billard.
  • Une communication volontaire : je décide de communiquer.
  • le canal de la communication suit un circuit linéaire.
  • La communication est atomisée : le message est codé en éléments ( langage structuré en phrases, mots, syllabes, bits informatiques ..).
  • Le message existe par lui-même : le message est sémantique, a une signification. Il dit quelque chose. Il est codé et décodable.
  • Le temps de cette communication est linéaire.

Principe philosophique associé

La représentation du monde est rationnelle. Le sujet, l’homme reste premier. S’il utilise des moyens de communication ( technologie, téléphone, fax, smartphone, réseaux sociaux ), l’homme les utilise et reste libre vis à vis de la technique.

C’est « avec » la technique que l’homme communique.

Conception des médias

Dans le modèle mécanique du message transmis, l’émetteur est tout puissant.

Le destinataire du message est passif. Il n’est que le récepteur / réceptacle.

Les médias ont intériorisé ce schéma : les médias dominent et radient ( par les ondes ) l’espace public. La propagande, l’influence des médias y sont exploités.

Ce schéma du média central et de son influence sur les masses est nuancé par le principe du « two-step-flow communication » : l’influence des médias se joue sur deux niveaux : une prise directe sur quelques « leaders » qui ont eux-même une influence vers le public.

Concepts, théories, et recherches associées

  • les fonctions du langage, par Jakobson :

Le schéma de communication de Shannon est traduit en 6 fonctions du langage, par Jakobson. Ce modèle est largement enseigné, dans la théorie de la communication.

Publicités

Une réponse à “La communication représentative ou télégraphique

  1. Pingback: Histoire de la communication, vers une pensée atomique. 19 au 21eme siècle | Zeboute' Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s