Pour ou contre les éoliennes ( à Dunkerque )

Comme tout citoyen et humain du monde, je suis pour l’environnement durable.

Alors, les éoliennes, j’étais plus « pour ».

Quand un projet d »éoliennes à Dunkerque s’est dessiné, je trouvais cela cool.

A Dunkerque, on a déjà 14 sites SEVESO ( c’est à dire chimique, dangereux, prêt à exploser ! ).

En m’informant, et c’est cela qui est essentiel, grâce à Florent Caulier, j’ai compris que l’écologie doit s’appréhender avec intelligence, construction.

Et ne pas accepter n’importe quoi sous prétexte qu’il y a l’étiquette verte « Bien pour la planète ».

En m’intéressant au projet des éoliennes à Dunkerque, je me suis fait une conviction.

Je rappelle, je ne suis pas contre les éoliennes, mais pas n’importe comment.

Et en m’informant ( loin des informations de lobby ou des complotistes ), je me suis fait une conviction en 5 points sur le projet à Dunkerque !

En 5 points, top 5 !

  1. Plus de 100 millions d’oiseaux font la migration sur Dunkerque depuis les pôles nord, la norvège pour se reposer, Le projet des éoliennes va détruire cet espace de circulation.

2. Dunkerque est un lieu de mémoire, où l’opération Dynamo était le lieu historique de la seconde guerre mondiale. 47 000 soldats sont morts sur la plage et la mer. Comment considérer d’y mettre des poteaux d’éoliennes ? on ne met pas des éoliennes sur des cimetières.

3. le dernier espace de nature sur Dunkerque est bien cet horizon. Dunkerque fait partie de #Natura2000, espace normalement protégé. Même loin, ou proche, notre horizon sera souillé

4. La pêche, nos moules de Dunkerque ne survivront pas aux constructions avec des tonnes de bêtons, le risque de pollution avec les bombes de la seconde guerre mondiale encore présentes

5. un projet financé par des fonds américains, et EDF qui veulent juste récupérer le fruit de la transition écologique… avec la revente des éoliennes dès qu’il n’y a plus rentabilité. D’autant que les éoliennes ne sont pas recyclables et coute cher. Enterrée. Pas écologique

A la vue de tout cela, je me pose beaucoup questions.

Et elles sont ici :

Les arguments, soyons factuels !

Photo de Akil Mazumder sur Pexels.com

Pêche :

  • dans les débats publics, le promoteur a bien acté que la pêche serait impactée par le projet. De là, des subventions sont accordées. Ne pensez vous pas que les pêcheurs ont avant tout leur passion du métier, et pas n’^étre subventionné ? on le voit d’ailleurs avec le Covid où les restaurateurs sont indemnisés, mais surtout préfèrent travailler. Quel dispositif pour accompagner la fin de la pêche à Dunkerque ?
  • A Dunkerque nous avons encore la chance d’avoir des commerçants locaux, les poissoneries. De la diminution de la pêche, quels produits seront proposés ? importés d’ailleurs, en contradiction avec le projet d’environnnement durable proné par le promoteur, à mon sens.
  • les moules de Dunkerque sont les plus fameuses, en circuit court du producteur au consommateur. Quelles dispositions permettront de garantir ce circuit court. Sachant que la pêche sera empêchée, et surtout avec les travaux qui impacteront la faune maritime ( des tonnes de bêtons, le risque de pollution chimique relatif aux obus de la seconde guerre mondiale.

Opération Dynamo et lieu de mémoire.

  • en Normandie, les projets des éoliennes ont été gélés, ou déplacés, car les plages de Normandie sont un lieu de mémoire quant aux milliers de soldats morts pour notre patrie. A dunkerque, pour l’opération Dynamo, cela ne pose pas problème. Pourquoi ?
  • dans les débats publics, j’ai cru comprendre ( n’ayant pas de compte rendu de ces débats … ) que le promoteur allait s’occuper des morts dans la mer, pour ne pas souiller leur mémoire. Quelles précautions, quelle méthode employer ? sans être juriste ( mais je vais me renseigner ), on ne peut mettre des tonnes de béton sur un corps ; d’autant militaire.
  • avez vous informé les associations des anciens combattants, et le ministère des armées sur l’implantation des éoliennes sur ce lieu de mémoire ?

Localisation du projet.

  • je ne suis pas contre l’écologie, mais je me pose la question : pourquoi le projet n’est pas décalé dans des zones moins visibles de la population , vis à vis du tourisme ? j’ai cru entendre dans les débats que déplacer le projet sur le port industriel nécessiterait de faire un détour par les bateaux. Je comprends l’impact économique pour ces bateaux, mais ne pourrait on pas les dédommager , plutôt que subventionner ?
  • La commune de la Panne a déclenché une plainte contre le projet des éoliennes. Cela me surprend, vu que la communauté urbaine de Dunkerque favorise les échanges avec cette municipalité. Par exemple, avec les transports en commun. Les communes hors la mairie de Dunkerque ont-elles été consultées ?
  • la commune de la Panne, qui a le même modèle de tourisme, d’accueil, n’est pas contre l’éolien, mais n’est pas d’accord avec le projet qui « ignore les intérêts de ses habitants, son économie locale et ses paysages ». Pourquoi cette commune responsable a un avis aussi tranché par rapport aux propos de la mairie de Dunkerque ?
  • en France, on respecte les lieux sacrés de mémoire. A Dunkerque, vis à vis des 47 000 morts sur la plage et dans la mer, quelle image va renvoyer ce projet ?
  • Pourquoi au Touquet le projet d’éoliennes a été annulé, par rapport à l’environnement ; et pas à Dunkerque ? Quelles sont les différences ?

Tourisme.

  • l’ADEM et la présidente de l’office du tourisme ont indiqué que le projet permettra le tourisme « industriel ». Quelle est la part de ce tourisme par rapport au tourisme de la région ( notamment lilloise ) , qui vient à Dunkerque pour respirer, et jouir de l’attrait de la nature ( peu concernée par du tourisme industriel ). des études ont elles été faites sur le sujet, et peuvent elles être rendues publiques ?
  • la communauté urbaine de Dunkerque a largement investi sur le réaménagement de la digue ; lieu et rituel de tous les dunkerquois. C’est appréciable. toute la digue, la rénévotation visuelle des appartements comme l’ilôt bleu. Mais quelle cohérence à placer dans cette orientation en dénaturant notre espace naturel ?
  • La plage de Malo les bains est déjà visuellement dégradée sur la gauche par les usines. Pourquoi continuer à la dénaturer sur l’ensemble de la plage ? le visuel, vis à vis du tourisme ( en en parlant avec mes amis lillois ) est déjà difficile. Y implanter un n-ième projet industriel visuel indélicat va plonger encore notre ville dans le dégout.
  • les restaurants que la municipalité de Dunkerque soutient, sont ils informés du projet, en leur indiquant clairement l’aspect visuel rendu, et sont ils intégrés sur le sujet, les premiers concernés ?
  • Le collège Guillemot a eu une troisième étoile sur le label « ici je mange local ». Vue la disparation de la pêche, acte par le promoteur, comment conjuguer ce label local, le poisson étant la valeur de notre patrimoine Dunkerquois ?

Nature et respect.

  • notre littoral fait partie de Natura 2000. Pourquoi peut on conjuguer la destruction naturelle avec le projet Natura 2000 ?
  • dans les fonds marins, des milliers d’obus menacent une pollution chimique. Le sujet n’est pas nouveau, et trop sensible pour que personne s’en préoccupe. Quelles garanties de sécurité, quels coûts pour ne pas polluer la plage ( qui pourrait être fermée au tourisme en cas de problème ), et les dangers vis à vis de la pêche ,

Financement.

  • Le projet des éoliennes à Dunkerque est soutenu par l’Europe, et notamment Blackrock. Ce fonds d’investissement historiquement investi dans le fossile a changé sa position. Et impulse l’éolien. Et a conseillé le projet à Dunkerque. Cependant, Blackrock a été récemment jugé par l’union européenne comme en conflit d’intérêt. A mon sens, on devrait geler le projet, tant que les éléments factuels sur ces positions sont remises en cause.
  • les emplois vantés par le promoteur se résument à quelques dizaines, par rapport au milliard investi. Y a t il une vraie retombée d’emplois sur le Dunkerquois ?
  • les projets industriels comme le méthanier à Dunkerque n’ont pas donné de vrais emplois locaux, mais délocalisés. Quelles sont les garanties vantées par le président de la communauté urbaine de Dunkerque ? Va-t-on assister au même résultat ?
  • quelles sont les garanties des emplois proposés par le promoteur vis à vis de l’emploi local, au delà des ffets d’annonce ?

Organisation et démocratie :

  • pourquoi la communauté urbaine de Dunkerque bloque-t-elle les citoyens qui veulent s’exprimer en débat et bienveillance sur le sujet ? mon compte sur facebook a été bloqué par le président de la communauté urbaine de Dunkerque. de fait, je n’ai plus accès à l’information publique, en tant qu’électeur, c’est une faute grave ( art. de la déclaration des droits de l’homme : chacun a droit à la liberté d’expression ).
  • pourquoi les débats publics sur le projet des éoliennes laissent 1h de promotion du projet et peu de questions aux citoyens ?
  • pourquoi le projet n’a jamais été présenté en indiquant les impacts aux habitants, en demandant de se positionner ? des informations larges, et diffusées en été n’ont pas permis aux citoyens de prendre conscience du projet. Est il possible de refaire une communication plus large, voire un référendum ?
  • le débat public a indiqué que certains sujets pouvaient être modifiés sur le projet. Lesquels ? quels sont les recours des citoyens s’ils ne sont pas d’accord ?
  • pourquoi n’y a-t-il pas de compte rendu des échanges du débat public, qui ont été faits, notamment pour retrouver les arguments ; réfléchir a posteriori, ou pour partager avec les gens qui ont des difficultés sur les visios.
  • pourquoi les débats publics du projet n’ont pas été prolongés, pour permettre des débats publics en présentiel. beaucoup de citoyens n’ont pas accès au numérique. Ce serait louable de prolonger ces débats.
  • pourquoi le journal de la communauté urbaine diffusé à l’ensemble de la communauté Dunkerquoise a fait la promotion du projet des éoliennes, sans jamais permettre le débat ; et les avis des citoyens ?

A la vue de toutes ces questions, je m’interroge sur ce projet.

Moi, je demande juste que les citoyens s’expriment.

Via un référendum. Via le collectif Vent Debout : pétition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.