Data privacy ! ( 4 ) . Netflix utilise la data privacy comme marketing !

Data Privacy, Citoyens !

Petite chronique autour de ce sujet qui vous concerne en permanence : la data privacy, ou le respect de votre vie privée. Aujourd’hui, vous êtes constamment surveillés, captés, et il vous faut résister. L’action citoyenne est possible. L’Europe nous aide aussi, avec un règlement strict. Alors ayez confiance, et informez-vous !

Business & Privacy

La data privacy est souvent perçue comme un frein à l’innovation, au business.

Certaines lois imposent des règles à respecter. Et dans les entreprises qui veulent profiter du business, c’est un sujet qu’on veut éviter.

Et pourtant…

Le respect de tout citoyen est la plus belle valeur qu’une entreprise peut considérer. Surtout dans la vague des RSE ( Responsabilité Sociale des Entreprises ).

Quelle est la valeur de l’entreprise, dans un monde où le citoyen devient vigilant sur ces aspects sociétaux ?

Le respect de la vie privée en fait partie. C’est un élément des droits de l’Homme. Une belle perspective pour les entreprises de mettre cet aspect en avant.

L’objet de cette section est de mettre en avant la valeur de la Data Privacy. Cela peut même être un élément différenciant par rapport aux autres concurrents.

On s’intéresse dans cette chronique à une actualité autour de la conservation des données des clients.

Avec l’exemple de Netflix !

 

Oups, j’ai perdu les données de mes clients !

Depuis que l’informatique est née, et a permis de stocker les informations des clients, le mot d’ordre des directions marketing et informatiques était celui-là : « Ne pas perdre les données de ses clients ». 

A juste titre, les données des clients sont essentielles pour gérer la relation commerciale avec le client : avoir la bonne adresse du client pour le livrer par exemple. D’ailleurs, la haute disponibilité des clients est bien un élément défini dans le Règlement Général européen de la Protection des données.

Dans les balbutiements de l’informatique, pouvoir sécuriser, sauvegarder les données était un élément crucial.

De fait, les directions informatiques ont ancré une culture de « tout garder » ad eternam.

Le règlement européen de 2018, et même bien avant par la loi informatique et liberté de 1978 :

L’article 6 précise : « Elles sont conservées sous une forme permettant l’identification des personnes concernées pendant une durée qui n’excède pas la durée nécessaire aux finalités pour lesquelles elles sont collectées et traitées. »

Changer cette culture du « tout garder » à « supprimer ce qui n’est pas utile des données de ses clients » est long, et nécessite pédagogie. Comme tout changement de culture.

L’expérience Netflix

Netflix a pourtant pris le pas inverse.

Pourquoi garder nos clients s’ils ne trouvent pas utiles ce qu’on propose ?

En mai 2020, Netflix a décidé de suspendre l’abonnement de leurs clients ( et ne plus leur faire payer l’abonnement ) lorsque ils ne visionnent plus de séries ou films sur Netflix.

Soyons clair, cela ne signifie pas que Netflix supprime les données de ses clients, comme l’exige la réglementation, lorsqu’il n’y a plus d’usage des services par le client.

Ce qui est innovant, d’un point de vue marketing, c’est que Netflix va à l’encontre de ceux que font les entreprises.

La plupart des entreprises préfère laisser payer leurs clients, même s’ils n’utilisent plus le produit. La flemme pour les clients de résilier, ou de remettre à plus tard le désabonnement.

C’est le cas typique des abonnements à des journaux, à une salle de sport.

Netflix en suspendant ses clients ( et donc leurs revenus financiers d’abonnement ) se voit perdre une manne financière.

Pourtant, stratégiquement, l’initiative de Netflix est intéressante :

« nous allons demander à tous les utilisateurs qui n’ont rien regardé sur Netlfix, depuis au moins un an depuis qu’ils ont créé un compte, qu’ils confirment qu’ils veulent rester abonnés’.

A la différence des opérateurs de télécommunications, des assurances, de tout abonnement. Où on profite de la faiblesse des consommateurs qui ne se désabonnent pas. Et continuent de payer.

En ce sens, l’initiative de Netflix est bienveillante. Si vous ne regardez pas nos chaines, pas de problème, autant ne pas payer ! L’expérience utilisateur par excellence !

Pour Netflix, que cela peut lui faire dommage ?

Selon Netflix, ces utilisateurs qu’on veut choyer, et leur dire :  » pas de problème, vous ne regardez pas de série »,

Pour Netflix, cette générosité concerne 900 000 abonnés. Mais seulement 0,5% des utilisateurs.

L’objet est de montrer aux actionnaires la vraie valeur de leurs abonnés.*

Et un gain d’image.

 

Insuffler la  pédagogie Data Privacy !

Dans le domaine de la Privacy, l’éducation, l’explication sont un levier important pour sensibiliser les citoyens à la Privacy.

La privacy, c’est le respect de la vie privée, et de vivre dans un monde protégé.

Dans la chronique Data Privacy sur ce blog, je propose à chaque fois un exemple de pédagogie.

Dans cette chronique aujourd’hui, je vous propose le sujet suivant.

Internet laisse un monde parfois ouvert, même à ceux qui ne devraient pas y aller. C’est le cas des sites pour adultes par exemple. Les réglementations visant à obliger à prouver son âge pour accéder à ces sites de pornographie n’ont jamais abouti.

Notamment par exemple en demandant une empreinte de carte bancaire ( sans facturation ) permettant de prouver qu’on a un compte bancaire, donc majeur.

Les efforts pour la pédagogie sur la vie privée sont précieux.

Et quoi de mieux que des supports vidéos percutants ?

C’est le cas ici, en Nouvelle Zélande, avec une vidéo humouristique. Qui a été vue des millions de fois, et qui explique qu’il y a un monde réel, et virtuel. Et que certains endroits virtuels ne sont pas bienveillants…

Si cet article vous a intéressé, et si vous êtes sensibilisés à la vie privée, retrouvez les autres chroniques de la Data  Privacy ici : Chroniques Data Privacy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.