L’homme n’a que 2 préoccupations : forniquer et lire les journaux.

Un seul souffle doit survivre : celui qui mène à une vie hors de l’ennui.

Temps de lecture : 2′

Premier précepte. Je ne suis pas ici pour m’embêter.

Définition ( selon Albert Camus ) :

L’homme n’a que deux préoccupations : forniquer et lire les journaux.

Lemme au premier précepte : l’optimisme est le seul investissement sûr.

Première réserve : aucune certitude. A défaut, je choisis un compromis qui me semble juste.

Homme singe. Homme spiritualité. Conjuguons nos talents.

D’un coup de douleur, on reparaît si faible.

Intériorisé, je suis Tout.

Tout est possible, en soi, creusant, en maintenant l’effort.

Bordé d’une certitude aujourd’hui, je peux choisir la mort. Irrémédiable, elle ne serait pas justifiée avec une autre certitude, révélée de fait à un autre moment.

Chacun a son bonheur à construire. Ce bonheur de chacun, c’est le bonheur de tous. Egoïste, il devient universel, celui de tous. Valeur universelle. Poussé par les autres, je pousse les autres. Absurde, mais d’évidence.

Des moments d’extase, où l’on ne se sent plus qu’un, très fort dans ses convictions, ses jouissances.

Une géométrie indéfiniment déclinable. Demain, un autre. Autre expérience. Autre bonheur. Autre douleur.

Toute vérité a son contraire. Sans fin. Toute vision renvoie son double. Chercher ce double.

Une liberté aujourd’hui.

Des frères spirituels, des amis. Des retours en arrière. Des clins d’oeil, un passé.

A la recherche d’une morale. Une voie du milieu.

Voie du milieu, parce qu’on ne peut se détacher ou s’attacher aux désirs vils.

Sincérité, honnêteté. Non pas honnête. Suivre les règles fixées. Respect.

Une bible, c’est un pavé d’écriture remodelable à l’infini. En évoluant, on découvre une autre dimension. Une morale est donc posée, et peut être suivie « éternellement ». A chacun de la décliner ?

( Réflexions by Zeboute, 1995 ).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.