Réseaux sociaux : les gafas lancent le « social scoring ».

A grand renfort de publicité, vous avez dû constater que facebook, Airbnb, Twitter ont lancé une grande campagne de communication. Autour du « respect your APP » ( respectez votre application ).

Mauvais internautes sur les réseaux sociaux ? Votre « social score » vous limitera !

temps de lecture : 5′ vous ne le regretterez pas !

vous propagez des propos haineux ? Vous serez blacklistés sur le Web. En indiquant que vous êtes une « mauvaise  » personne.

Vous insultez les conducteurs d’uber ?

Sans raison valable et objective ?

Tout le monde digital le sera. Et vous prendrez acte de vos irresponsabilités.

Le « social » scoring est là pour déterminer votre note de bon ou mauvais internaute.

Les premières expériences ont montré qu’elles permettaient de diminuer sensiblement tous les mauvais comportements.

Les gouvernements ( en France et aux États Unis ) soutiennent largement le projet de ce consortium autour du « social score ».

Heu…

Ceci est une fakenews… une anticipation et une fiction !

mais pas tant que cela.

Cette histoire que je cous raconte a déjà une réalité en Chine.

Et en Occident, devant la nécessité répétée de protéger les réseaux sociaux de la haine, ce sujet prend de l’actualité.

Il s’agit d’une prospection dans 5 ans.

Qui deviendra réalité.

A vous de comprendre ce sujet, car il concernera de plus en plus votre vie privée.

À lire ici : c’est arrivé demain : blacklisté du web !

Et plus en profondeur : la dictature du nombre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.