Trouver un sens à la vie ?

J’adore les humains. Ceux qui réfléchissent à leur vie. Qui se posent des questions existentielles.

Plutôt que de se poser des questions matérielles. Certes nécessaires, mais prendre de la hauteur !

Aussi, la recherche du sens de la vie est une pierre angulaire de notre civilisation.

Des tonnes de livres de grands écrivains, de philosophes, de scientifiques nous montrent que le sujet n’est pas une question futile.

Ni une maladie, ou un mal-être.

Cela fait partie de la vie de rechercher ce sens..

Dans mes favoris sur le sujet, je pense bien sûr à Albert Camus !

Dans son cheminement humain et intellectuel, il a mis en lumière cette condition humaine si chère à mes yeux !

Flaubert par son Madame Bovary a mis en lumière la médiocrité d’une vie. En attente de quelque chose qui puisse transcender.

Dans le domaine de la psychologie, Viktor E. Frankl a révolutionné le sujet.

Plutôt que de ressasser un passé, et trouver ce qui n’a pas fonctionné avec ses parents, ou son expérience enfantile, Viktor Frankl s’inscrit dans le présent, et le futur ; sans occulter le passé.

Il invente ce que l’on appelle la logothérapie. De logos, Raison.

La recherche du sens de la vie est à la base de cette approche psychologique. A contre courant de Freud ou d’Adler.

La beauté du travail de ce neurobiologiste est qu’il a pu lui même vivre et inscrire toute sa chaire dans ce rapport à la beauté de l’existence. Et de la recherche d’un sens à la vie.

En effet, Viktor Frankl a vécu dans les camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale. Et en a retenu au delà des cauchemars un formidable témoignage quant à ce fameux sens de la vie.

« Il arrive à chaque prisonnier libéré de se demander comment il a pu passer au travers des horreurs vécues au camp. Sa libération lui est apparue comme un rêve, et voici que ses expériences au camp lui apparaissent comme un cauchemar. Mais l’expérience la plus forte et la plus exaltante, pour l’homme qui rentre chez lui après avoir vécu ces souffrances inoubliables, est le sentiment merveilleux qu’il n’a vraiment plus rien à craindre, excepté son Dieu ».

On lira ainsi un long résumé de son ouvrage « Découvrir un sens à la vie, avec la logothérapie« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.