Les fables de Zeboute

Vous aimez les fables ?

Les enfants en raffolent. Et les adultes devraient continuer à les aimer.

Les fables sont une parabole, une façon d’expliquer notre monde par une belle histoire.

Mes amis m’ont souvent reproché la difficulté de lire certains des articles ici sur ce blog.

C’est la raison pour laquelle j’ai pris précaution d’écrire sur un nouveau blog, autour du sens et de la pensée positive. ( ah les amis ! ).  De manière plus simple ! Pensée positive et sens.

Je les comprends un peu. J’aime creuser les sujets, et revenir à la source. Plutôt que de publier des articles à la limite du fakenews, ou du buzz. J’aime revenir à l’essentiel. Ce qui nourrit l’esprit.

Ensuite,  il est nécessaire de faire mieux comprendre, de vulgariser. Et de pouvoir lire les sujets si importants de manière plus limpide. Sinon, quel objectif de partager des choses qu’on ne comprend pas ?

C’est l’objet de ce blog consacré aux sciences de l’information et de la communication.

Alors, quoi de mieux que quelques fables pour inspirer, et se projeter sur des concepts compliqués ?

Je vous propose ainsi quelques fables sur le sujet du stress, de la vérité, et de nos habitudes à toujours dire « Oui mais ».

Suivez- moi !

La fable du Zèbre qui n’aimait pas les fichiers Excel.

La fable du Zèbre qui n’a pas peur les fichiers Excel est une parabole sur le stress que nous avons tous au boulot. On panique, on peut même faire un burn-out. Alors que le Zèbre, lui, peut ou sait gérer cette situation face aux lions…

A lire ici « les zèbres n’ont pas peur des tableaux Excel »

La fable du perroquet Oui Mais.

On a tous tendance avec bienveillance d’écouter l’autre. Et d’appuyer son propos avec un « OUI ».

Histoire de dire qu’on l’a écouté. Et subtilement, horreur, vous employez ce petit mot sans conséquence. Mais qui détruit toute votre énergie à avoir écouter : Oui, MAIS.

Rassurez-vous, c’est un réflexe. Même le perroquet l’utilise… A force de nous singer.

Alors, je vous invite à découvrir la fable du Perroquet « OuiMais » qui raconte l’histoire d’Evelyne : La fable du perroquet OuiMais.

La fable des 6 aveugles et de l’éléphant

Mea Culpa, la fable que je narre ici est universelle. C’est celle des 6 aveugles et de l’éléphant.

Elle n’est pas de moi, mais elle raconte de manière imagée et simple le rapport à la vérité.

A lire ici : La fable des 6 aveugles et de l’éléphant.

La fable du voyageur étranger et du vieil homme.

J’ai retranscrit une fable de la tradition soufie, autour d’un voyageur qui arrive dans une ville.

Il est accueilli par un vieil homme à l’entrée de la ville.

Je ne vous en dis pas plus. Mais cela parle du rapport au monde et de sa perception !

A lire ici : la fable du voyageur étranger et du vieil homme.

Alors si vous aimez les belles histoires, et les fables, faites-moi signe ! Ce sera un plaisir d’en écrire … 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.