Le langage, selon Piaget et Jakobson

communication-non-verbale-erreursComment apprend on à parler ? L’enfant parle souvent tout seul, avant de parler aux autres.

Comment le bébé qui babille apprend à faire des mots ?

C’est un sujet passionnant. Car il s’intéresse à l’enfant, lorsqu’il n’est pas encore sociabilisé à l’école.

Une petite préhistoire du langage, en observant l’enfant. Des études intéressantes que j’aimerais partager avec vous !

Comment lire ce billet ?

La concentration est nécessaire. Après cette lecture, vous aurez appris vraiment de nouvelles choses sur l’enfant, et le langage !

Le langage est étudié de 2 façons : d’un point de vue linguistique ( comment forme t on les mots, comment on apprend à parler ) et d’un point de vue sociologique ( comment parle l’enfant à ses débuts, pourquoi ? ).

Ces deux formes de fonction du langage seront ainsi étudiées avec 2 grands géants du langage :

Jakobson pour la linguistique. Et Piaget pour la sociologie.

Un combat intéressant entre deux mondes de connaissance !

Les textes de référence étudiés ici sont « Langage enfantin et aphasie » de Jakobson, et « le langage et la pensée chez l’enfant » de Piaget.

Nous allons nous intéresser au concept de Fonction en la linguistique et sociologie à travers les œuvres de Jakobson et Piaget.  La fonction, au sens strict, est l’ensemble des opérations exécutables, opérant à un résultat. En linguistique, ou en sociologie, la fonction n’est pas la même. C’est ce que nous tenterons d’analyser ici.

Le résultat du signe comme fonction, selon Jakobson.

fonctions_langage_jakobsonLa notion de fonction chez Jakobson est le résultat.  Dans son ouvrage « langage enfantin et aphasie », Jakobson s’intéresse à la fonction de l’apprentissage du langage. Et de comprendre ce qui intrinsèquement produit l’apprentissage.

Le propos du texte est clair : comment expliquer les problèmes d’aphasie chez l’enfant.

Le texte de Jakobson est aussi un moyen aussi de mettre en exergue les fonctions du langage, et de son appropriation.

Le modèle du langage chez l’enfant se construit de manière constructive, et peut être différent du modèle de l’adulte.

L’enfant peut construire lui même, et peut décider de son mode de fonctionnement quant au rapport au langage.  Même s’il opère des imitations, l’enfant construit et utilise ses propres constructions.

« le jeune locuteur introduit des modifications dans le domaine linguistique et s’en écarte souvent avec obstination en s’opposant à toute forme de correction ».`

Si Jakobson se concentre sur la linguistique, et les rapports de la phonétique et de l’entité linguistique ( signe, selon Saussure ), il rejoint Piaget dans la sociologie : le langage n’est pas qu’une fonction de communication.

Elle est un moyen d’unir les êtres  : adultes et enfants. C’est la force unifiante.

L’enfant babille, puis essaye de communiquer avec l’adulte. Mais dans l’échange et l’envie de partager ( sociologiquement ) , l’adulte se met à la place de l’enfant et babille pour se mettre à la place. La fonction du langage de Jakobson rejoint la fonction sociologique de Piaget, quant à l’apport humain et sociétal du langage.

La fonction du langage chez Jakobson est ici de justifier qu’un enfant peut construire son propre espace :

« le jeune locuteur introduit des modifications en s’opposant à toute forme de correction ».

 

La notion de fonction a valeur de résultat, en linguistique : La fonction est celle de transformer la phonétique en un signe, celle du mot. Et l’échec de l’enfant aphasique est bien celle-ci : ne pas pouvoir s’approprier la distinction des phonèmes, les mélanger avec les mots homonymiques.

Le signe, et la structure fondamentale du signe cher à Saussure est bien présent.

La fonction du langage, c’est le signe. Jakobson commente  ainsi les fonctions de résultat qui commandent la vie du langage : La fonction vue des adultes et des enfants est bien celle-ci :  Selon Jakobson,  « le langage doit être étudié dans toutes ses fonctions ». Autrement dit le langage dispose plusieurs fonctions et il sert à plusieurs choses.  L’essai de Jakobson est intéressant, et il nous fait mettre en lumière ce qui sous-tend sa philosophie, celle de la transmission du message, ou de l’acte communicationnel.

Les fonctions de Jakobson.

enfant-internet-école-apprentissage-médiologieTout acte de communication verbale est construit de facteurs constitutifs qui sont :

Le message lui-même qui requiert d’abord un contexte auquel il renvoie, il requiert aussi un code commun le destinateur  celui qui envoie un message au destinataire, le destinataire celui qui est censé recevoir le message, un canal physique et une connexion psychologique entre le destinateur et le destinataire, contact qui leur permet d’établir et de maintenir la communication.

Chaque facteur est le point d’aboutissement d’une relation, ou fonction, établie entre le message et ce facteur ces fonctions du langage sont les suivantes :

fonction expressive (expression des sentiments du locuteur) : L’enfant babille, s’exprime par des mots incompréhensibles, et cette fonction du langage, loi de la linguistique est intéressante ; C’est l’objet du parallèle avec le langage amoureux : les adultes procèdent du langage de habillement comme les enfants, quand ils sont en intimité. Avec des cris d’amour, de partage.

fonction conative (fonction relative au récepteur)

fonction phatique  (mise en place et maintien de la communication)

fonction métalinguistique  (le code lui-même devient objet du message)

fonction référentielle (le message renvoie au monde extérieur)

Jakobson  souligne que les véritables débuts du langage enfantin sont précédés par la période du babil au cours de laquelle on assiste à la production d’une étonnante quantité de sons les plus divers.

Selon Jakobson, un enfant est capable de produire plusieurs sons qu’on ne trouve jamais réunis à la fois dans une seule langue ni même dans une famille de langue. L’enfant va perdre tout ces sons lorsqu’il passe de la période babil à la période de l’acquisition de ses premiers mots

« il perd même certains sons faisant partie du système linguistique parental ». pp 24-25

 

Suite à l’abondance phonétique du babil, nous assistons aux premières manifestations de la vie sociale de l’enfant et s’installe l’austérité phonématique des premiers paliers du langage « période d’acquisition du langage ». Les sons sauvages du babil sont transformés en valeurs linguistiques.

Le langage chez Piaget : pourquoi un enfant parle ?

société_communication_analyse_définition_histoire Nous allons maintenant nous concentrer sur l’ouvrage de Piaget, qui dans son livre essaie de comprendre comment les enfants construisent leurs représentations mentales. « Phase du questionnement et explications des parents ». Il met au point un protocole qui concerne la compréhension et l’explication verbales. Il raconte une histoire à un enfant et il lui demande de raconter l’histoire à un autre enfant du même âge pour voir les déformations qu’il y a la fonction du mot est de transmettre un message, le langage ne fait que représenter cette autorité, car le pouvoir des mots vient de celui qui les dit.

Le 1er chapitre du livre vise a cerner le fonctionnement et les fonctions du langage et de la communication a travers une étude des propos observés pendant un mois chez deux enfant.

Piaget, ou la fonction du langage sociologique ?

Il en découle 8 fonctions fondamentales et intéressantes. .

Apprendre une langue, c’est un pré-requis, et nécessaire.

Aussi Jakobson et Piaget sont complémentaires.

Ne pas pouvoir maîtriser une langue, c’est bien un handicap.

 

Les 8 fonctions du langage, selon Piaget.

Piaget définit les 8 fonctions du langage.

D’une vision plus opérationnelle, loin de Jakobson, pourquoi parler, pourquoi communiquer  ?

La fonction chez Piaget se construit sur le résultat du besoin. Et moins sur le résultat.

Besoin de l’enfant, ou de l’adulte : quels sont les besoins à satisfaire, lorsque je parle ?

Autant Jakobson se concentre sur la réussite de la communication, de l’appropriation du signe ( de la phonétique distinctive pour construire et appréhender le mot, la fonction du signe ), autant Piaget se concentre de manière plus large sur la fonction du langage, dans la réussite du bien être, bien vivre en société.

Est-ce juste communiquer, c’est à dire envoyer un message d’un point A à B, ou autre chose  ?

Non, Piaget s’intéresse plus largement non pas au résultat, mais à ce que permet le langage.

La fonction est l’ensemble des opérations permettant un résultat.

La fonction de Piaget met en lumière des résultats, moins formalisés que Jakobson.

Celui d’un langage comme forme de vie sociétale.

Les fonctions du langage, à la différence de Jakobson qui définit par les 6  fonctions du langage décrites plus hauts se résument pour Piaget dans les 8 formes de langage suivantes :

Elles sont ainsi catégorisées en 2 groupes :

 Le langage égocentrique, et le langage socialisé.

Langage égocentrique.

Le langage égocentrique répond à une fonction majeure : celle d’être avec soi.

– la répétition , ou l’écholalie : c’est le répétition de syllabes, ou de sons, pour l’enfant. Un reste de gazouillis.

– le monologue : l’enfant ne s’adresse à personne. La fonction est de renforcer son action, ce qu’on fait. Il n’y a aucune fonction sociale.

– le monologue collectif : « c’est un tramway », dit l’enfant ; il veut se faire comprendre mais au fond, peu importe l’interlocuteur. L’important est d’être étendu. Se croire entendu voilà l’important.

Le langage socialisé.

Le langage socialisé répond aux fonctions suivantes :

– information adaptée : je m’adresse à des interlocuteurs différenciés. Je m’intéresse à des personnes qui m’écoutent, et je sais à qui je parle.

– la critique : mes remarques sont plus affectives qu’objectives: je veux avoir raison. Je veux affirmer ma supériorité.

– ordres, prières, menaces : la fonction du langage ici est de maîtriser l’autre, agir sur lui.

– questions : j’attends des réponses

– réponses :j’attends des informations.

Conclusion.

La linguistique et la sociologie utilisent la notion de fonction, de manière variée.

Pour Jakobson, la fonction s’intéresse au résultat. A l’efficacité. Du signe, de la distinction du phonème et du mot. Le résultat est probant, dans le sens où le modèle de Jakobson, par ses fonctions du langage ( message émetteur-récepteur ) a permis d’industrialiser dans le monde numérique ce modèle. Schéma de Jakobson repris par les industries numériques.

Dans la sociologie, la fonction du langage ici présentée avec Piaget permet de définir et d’entrevoir des modèles différents. Celui du rapport au monde, en s’appropriant le langage différemment. Des fonctions de comportements.

Un modèle d’appropriation du monde, de manière multiple.

Poster un commentaire

Classé dans Textes essentiels, Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s