Petit rappel de sémiologie !

ratp_twitter_lignes_usageLa sémiologie est l’étude des signes.

C’est l’objet au fond de ce blog de découvrir tous les signes qui nous entourent.
Petit rappel en quelques points de cette science, vivante, parce qu’elle a un ancrage dans notre quotidien.
Dynamique des signes !

Baignés de signes

double_contrainte_exemple_panneauIl suffit de se promener dehors pour s’apercevoir que nous sommes entourés, nourris, baignés de signes.
Dans la rue, les panneaux publicitaires ou objets urbains ( un panneau signalétique ) nous renvoient des images, des abstractions qui nous sont devenus naturels.
Dans la campagne, les traces au sol nous indiquent la présence d’un animal.
Dans notre monde moderne, les sons des portables, les émo-icônes produisent nos comportements.
Tous ces signes permettent de (se) représenter notre monde, et de communiquer. Ces signes sont porteurs de sens.
Voilà l’objet de la sémiotique, et à quoi elle sert : en analysant la production des signes, la sémiotique permet de dénoncer ou énoncer des signes, et des dynamiques qu’ils mettent en oeuvre.
La sémiologie ou sémiotique : science des signes. Du grec « séméion » ( signe ) et « logia » ( discours rationnel ). C’est l’étude de signes, linguistiques ou non,et des procédés de signification.

Origine de la sémiologie

reseau_communication_sanguinLa sémiologie est une discipline récente, du XXème siècle.
Cependant, elle a une origine antique, depuis la Grèce antique.
Les médecins grecs interprétaient les signes d’un malade ( la toux, la fièvre, le pouls ) pour diagnostiquer une maladie. L’interprétation des symptômes, ou symptomatologie.

La philosophie a également très tôt appréhendé l’étude des signes. Elle interroge le pouvoir des mots, le discours dans la compréhension du monde et de son utilité.

Les fondateurs de la sémiologie moderne

2 chercheurs vont poser cette science des signes : Ferdinand de Saussure, linguiste genevoie. Et Charles Sanders Peirce, linguiste américain.

Ferdinand de Saussure a une vision structuraliste. Linguistique, il décortique les mots,
La signification est un système où le signe = signifiant + signifié.

  • Le signifiant est le matériel, la trace, la forme, l’image, le son.
  • Le signifié est le concept, la représentation mentale de la chose.

La relation entre le signifiant et signifié est arbitraire.

Syntagme et paradigme.
Comment comprendre « tu lâches » : ?
1. d’abord en découpant les unités linguistiques. Il s’agit du syntagme : tu l’haches ou tu laches.
2. en replaçant la phrase dans le contexte : il s’agit du paradigme ( ou « rapport associé » ). tu l’haches, pour parler de l’oignon, en cuisine par exemple.

Charles Sanders Peirce.
Charles Sanders Peirce formalise la sémiotique.
Il introduit les notions de signe, symbole, icône. ( indice, symbole et icone, selon Pierce ).
Mais surtout il élargie la réalité binaire des signes ( signifiant et signifié, comme le définissait Saussure ) :
Devant le rouge du ciel, le peintre y verra une inspiration à sa création artistique, le météorologiste l’annonce du temps.
Le signifiant ( la couleur rouge ) et le signifié ( la diffusion du spectre de la lumière ) ont une signification lorsqu’il y a présence de l’interprétant ( le peintre ou le météorologue ).
flux_informationnel_peirce

 

La relation ternaire relie donc le signe, l’objet et l’interprétant :

  • Representamen : matérialité du signe.
  • Objet : ce à quoi il renvoie.
  • Interprétant : celui qui fait exister cette relation.

Un signe, ou Representamen, est quelque chose qui tient lieu pour quelqu’un de quelque chose sous quelque rapport ou à quelque titre. Il s’adresse à quelqu’un.

L’apport de la sémiologie

hashtag_expression_rueDans le domaine des médias, de l’histoire et de la culture, la sémiologie réexamine nos empreintes, nos signes.

Roland Barthes a , dans Mythologies, définit la notion de mythe ; en reprenant la dynamique de Peirce : Mythologies, de Roland Barthes.
L’iconographie permet à chacun de comprendre et d’appréhender les outils nouveaux et modernes ( les icones sur les smartphones, ordinateurs .. ).

La sémiotique est donc bien vivante, et il est jouissif de décrypter notre monde, de signes !

Pour approfondir : sémiotique de Charles Peirce. une très belle infographie d’introduction de la sémiologie.

1 commentaire

Classé dans Billet, Histoire science de l'information et de la communication, sémiologie

Une réponse à “Petit rappel de sémiologie !

  1. Pingback: Petit rappel de sémiologie ! | semiologi...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s