Média chaud ou froid, selon McLuhan

média_chaud_froid_mcluhan

Qu’est ce qu’un média chaud, ou un média froid ?

McLuhan est le précurseur de l’étude des médias, au XXeme siècle. Et il a surtout réussir à vulgarisé ce sujet dans les médias.

Notamment, par sa phrase célèbre : « the medium is the message » , ou « C’est le médium qui fait le message ».

Concernant les médias chauds et froids, il en fait une distinction, imagée par l’infographie ci-dessus :

  • le média chaud :

Il se distingue par la richesse du contenu ( un livre qui apporte une multitude d’informations ).

Il appelle à se focaliser sur un seul sens : par exemple, pour le livre de la vision / pour la radio de l’ouie.

Il ne nécessite donc pas de reformaliser ou reformater ce qu’on reçoit. On le prend tel quel. En ce sens, ces médias n’appellent pas à l’initiative.

  • le média froid :

Le média froid au contraire à plusieurs sens , et il est assez pauvre en contenu.

Pour le spectateur, il doit donc réintégrer ce qu’il reçoit, reformater ce qu’il reçoit.

Plusieurs sens sont concernés ( la vision, l’ouie ), et il nécessite donc du spectateur l’initiative de reconstruire une image de ce qu’il reçoit, et d’y donner un sens.

C’est le cas de la télévision, par exemple, selon McLuhan.

Au delà de cette catégorisation des médias, le sens de McLuhan est surtout d’insister sur l’importance du média : il a autant de valeur que le contenu du message.

On s’intéressera par exemple à l’exemple du tatouage : au delà des quelques mots ( « I love you for ever Natacha » ) , c’est surtout comment on véhicule ces mots qui est important ( gravé par un tatouage n’a pas le même sens qu’un SMS qu’on aurait envoyé ) : le message est le médium : le tatouage comme canal de com’.

Concernant McLuhan, et sa formule choc « the medium is the message », on s’arrêtera ici : « le message is the medium, selon McLuhan« .

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Infographie, médiologie

5 réponses à “Média chaud ou froid, selon McLuhan

  1. J’apprécie la qualité de vos explications surtout pr un étudiant ne ns oublié pas contacté moi

  2. yaz

    bon résumé simple et efficace … vous faites mieux que nos pseudo philosophes qui parlent pour ne rien dire … Baudrillard disait la même chose mais il a dit qu’il a été influencé par Mac Luhan …Il disait que plus le nombre de dimensions augmentait plus c’était pauvre. La pensée étant l’unique dimension et donc la plus riche (ça c’est de moi;) )

  3. Pingback: Un livre pour se déconnecter ? – Pensée positive, Un peu de sens …

  4. Pingback: Zeboute Infocom se lit aussi dans les livres ! | Zeboute' Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s