Noel juste noel , joyeuses fêtes sans sémiotique

C’est Noel, c’est la trêve !

Point de sémiotique, d’analyse, de décodages médiatiques ou spirituels.

Juste une anecdote…

Pourquoi la bûche de Noel ?

Eh bien la bûche de Noel, dessert par excellence de ces fêtes, elle est là, sur la table,

parce qu’il ne faut pas la mettre dans la cheminée.. Eh oui, le père noel pourrait se brûler ! Chut….

Michel Serres, dans « Le Tiers Instruit » soulignait qu’il ne fallait pas tout analyser, et ne pas toujours enfermer la vie dans des concepts à 2 mots… Pauvreté des concepts, versus richesse de la vie, qui encore encore encore découle… Alors Noel, comme les footballeurs qui ont mis leurs crampons au vestiaire, les sémiologues se taisent, et apprécient [ ou pas , Noel n’est pas toujours une fête appréciée ] cette fin d’année…

Joyeux Noel !

Notre père Noel se veut différent, et plaira aux femmes qui pour cette année encore pourront être elles même, dans la diversité, promue par tous , mais sans réalité toujours concrète…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Billet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s