Regarder devant soi, selon Snowden et Mario Bros

La vie spirituelle selon Edward Snowden et Mario Bros !

Avancer dans la vie, ne pas regarder derrière soi.

Les philosophes, les écrivains nous rapportent ces éléments de spiritualité.

Aujourd’hui, à l’heure du numérique, comment les nouvelles générations emportent-elles ces questionnements ?

Edward Snowden, celui qui a lancé le scandale de la surveillance généralisée de notre monde, contre la NSA, est né dans la génération numérique.

Et avec grâce, il utilise son expérience des jeux videos. Petit clin d’œil. Temps de lecture : 3 minutes !

Dans mémoires vives, l’autobiographie d’Edward Snowden, l’auteur reprend le jeu vidéo comme une façon d’appréhender son propre monde spirituel.

Cela paraît anecdotique ou un peu naïf, pourtant Snowden nous explique que la vision du célèbre jeu Mario Bros l’a inspiré !

C’est à Super Mario Bros que je dois la leçon la plus importante de ma vie.

Et je suis pleinement sincère.

Je vous demande d’y réfléchir sérieusement : c’est peut être le chef d’oeuvre absolu en matière de jeu à défilement horizontal. Au début de la partie, Mario se trouve tout à gauche de l’écran, et il ne peut se déplacer que dans un sens., vers la droite, tandis que défilent de nouveaux paysages et de nouveaux ennemis.

Il traverse hui mondes s’étageant chacun sur quatre niveaux où le temps est compté, jusqu’à ce qu’il atteigne l’affreux Bowser et libère la princesse Toadstoll ( « champignon vénémeux », en Français ).

Pendant qu’il circule à travers ces 32 niveaux, Mario se trouve confronté à ce que dans le jargon des jeux vidéos on appelle « un mur invisible ». En effet, il ne peut pas revenir en arrière, il est condamné à aller de l’avant.

Idem pour Luigi, son frère, et idem pour vous et pour moi.

La vie ne défile que dans un sens, cela celui de la temporalité, et nous aurons beau aller très loin, ce mur invisible sera toujours derrière nous, il nous coupera du passé, et nous poussera vers l’inconnu.

Il faut bien qu’un petit garçon qui vit en Californie du Nord dans les années 1980 comprenne qu’il mourra un jour, alors pourquoi ne pas l’apprendre auprès de deux frères plombiers d’origine italienne, qui adorent les champignons vénéneux ?

Réfléchir à sa vie, son destin n’est pas une quête d’introspection artificielle.

Ce sont dans les instants de vie, au quotidien qu’apparaît les leçons de vie, les règles qui nourriront notre futur. Notre façon d’appréhender les choses.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.