Vie et mort de Twitter, sémiotique de Twitter

Vie et mort de twitter. Sémiotique de Twitter.

Etude de Twitter : Twitter est un réseau social permettant de communiquer en quelques mots à l’ensemble de la communauté web. [ Google intègre désormais les messages twitters en instantané ].

Quel avenir pour Twitter ? Ici les pistes de prospections.

La force de twitter est de pouvoir bloguer ( micro bloggage ) en quelques lettres ( 140 caractères ). Adapté aux portables et smartphones où écrire un message est fastidieux. Twitter est la nouvelle interface du SMS.

Donc sans trop perdre de temps sur les réseaux sociaux.

Au niveau technique, Twitter a été conçu pour que l’on puisse utiliser Twitter partout dans le monde, sans devoir se connecter sur le site de « twitter ».

En langage informatique, il s’agit d’API ( Application Programming Interface ).  La est sa force : il permet  d’empêcher toute censure, et de revenir sur la base d’internet : un « cerveau » numérique décentralisé. L’exemple des manifestations iraniennes en 2009 est un modèle de réussite sur les droits de l’homme. Succès qui a dépassé la génèse des concepteurs de Twitter [sérendipité ].

Les limites de Twitter qui vont freiner ce nouveau réseau social :

Il est à noter ces éléments :

– Tu fais quoi ?

Le désintérêt majeur de Twitter est bien son usage originel : dire ce qu’on fait. Abonné à un twitter-man , conférencier du web , et consultant des nouvelles technologies  (sic), voici ces messages :

Départ pour une journée de ski / Visibilité quasi nulle sur la montagne / Achat du kit fondu après ski…

Bref entre des messages pertinents de cet expert des médias, nous voilà à côté de lui dans ses vacances au ski qui n’intéressent que lui-même … On aurait préféré que les gants de ski empêchent tout  « twitt ».

–          Interface préhistorique :

La faiblesse de Twitter est qu’il est  conçu pour un média particulier : les portables / smartphone. En peu de caractères, facile de twitter. Sur internet, l’interface graphique est pauvre, et frôle la froideur du silence…

Le multicanal aujourd’hui est bien de s’adapter aux médias,et de proposer la bonne interface sur le bon média. Sur smartphone, il est naturel de retrouver cette pauvreté graphique , mais sur le web ??

–          Limitation des caractères :

L’intérêt de Twitter est l’instantanéité. Google l’a bien compris, et a profondément changé son algorithme de présentation des informations. Beaucoup de journalistes ou d’intellectuels sont surpris de pouvoir suivre des débats ou conférences, ou tout autre évènement en « direct » . Aussitôt, par contre, ils relèvent ce fait marquant : twitter ne révèle pas exactement ce qui a été dit ou réfléchi. Effectivement, 140 caractères, cela ne suit pas une réflexion… [ on lira Penser et twitter en 140 caractères ]. La sémantique est limitée avec Twitter. Notamment, il y a pas de possibilité de messages méta linguistique permettant d’indiquer la nature du message que l’on poste. Cela permettrait notamment de différencier les messages légers ( du type « tu fais quoi » ? ) de messages plus pertinents sur un thème particulier.

–          Pas de caractère analogique :

Le web est communication digitale. Or la communication ne se réduit pas à ce qu’on écrit, mais à ce qui l’entoure : la voix, les gestes, les émotions. La toile internet ne permet évidemment pas toute l’expression de chacun. PAr contre, certaines techniques appréhendées par les internautes permettent de retrouver cette communication chaleureuse, intime, analogique : Les photos, les smileys, les clin d’oeil. Faire un clin d’oeil sur Twitter c’est comme envoyer un texto français à un chinois….

–          Force : j’y étais !!

Voilà la force de twitter, c’est d’être le pouls du monde. C’est là d’ailleurs que Twitter va investir : pouvoir cartographier le pouls du monde partout , son humeur ; indiquer des cartes géographiques des endroits « chauds » ou « froids » en fonction des événements. C’est là que Twitter pourra trouver cette « soupe sémiotique » et « substrat ombilical » où la chaleur pourra se partager : indiquer là où se trouve les moments de convivialités chaleureuses, qui unissent l’être humain.

A lire : Twitter en perte de vitesse :

http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/audience-twitter-aux-etats-unis.shtml

Publicités

1 commentaire

Classé dans Billet, Communication, Mes propres textes, Technique informatique, Uncategorized, Usage internet

Une réponse à “Vie et mort de Twitter, sémiotique de Twitter

  1. ¥€$

    Trés belle analyse…
    Mais en plus court : tout ce qui n’est pas Google est destiné à disparaitre ou a être racheté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s