Je suis covidé ?

Bienvenue à vous, ici espace taggué #GestesBarrière

Et un espace où on peut se retrouver.

Safe.

2021 a consacré de nouveaux mots. Encore.

La langue s’inscrit dans l’usage.

Alors voici les quelques mots secoués.

Pour en faire une poésie ( « créer « ) pour se rappeler une année encore particulière !

Picorez ces mots, ils sont nouveaux et vont vous parler !

  • Épaté
  • Laminé
  • Fatigué
  • Covidé
  • Jugé
  • Égaré
  • Confiné
  • Énervé
  • Télétravaillé
  • Vacciné
  • Rassuré
  • Pfizeré
  • Visionné
  • Zoomé
  • Muté

J’ai lancé les dés.

Et utilisé mes pensées :

Covidé ?

Derrière la barrière de gestes , Je fais coucou.

Sanitaire, le mot est devenu hibou, chou, caillou.

Mais malheur ne rime pas en ou !

Pour protéger je suis teletravaillé.

Un peu téléporté.

Je suis zoomé , meeté, muté.

Le matin devant la cam’ je me recoiffe, rassuré.

Inventer des nouveaux modes de confiné.

Épaté, laminé , fatigué , égaré

Visionné

Je cherche les rimes en é.

Pour m’occuper ? Moi (co) vidé.

En attendant une nouvelle réalité.

Vous voyez mon écran ?

Oui je vois. Je te vois.

En petits morceaux numériques.

Les visios sont devenus l’échange subtil.

Moi je me vois , le matin je me recoiffe devant la caméra.

Ces mots inscrits , il faudrait les écrire sur un morceau de papier. Ces mots peuvent rassurer s’ils sont inscrits.

Le confinement, l’état sanitaire a déstructuré notre vie ensemble.

Comment vivre aujourd’hui quand la vie se délite? . Par les pandémies et surtout parce la fin de notre planète. Et de notre humanité.’

N’oubliez pas la poésie.

Le monde a changé.

La création, changer de paradigme est devenu le mot d’ordre.

A la fois par les humains qui au regard de la crise sanitaire ont décidé de changer.

La poésie, au quotidien peut vous aider !

Comment vivre dans ce monde anxiogène et trouver le bonheur ?

En 2022 nous y sommes.

Certains vont retrouver la douceur habituelle d’un monde serein.

Certains ont choisi de décamper des villes, changer leur mode de vie.

Hyper connecte, en réseau, comme on dit on trouve les liens entre soi.

La seule chose qui résiste au temps. A part les pierres, c’est la poésie . Qui est création.

. Le terme « poésie » et ses dérivés « poète », « poème » viennent du grec ancien ποίησις (poiesis), le verbe ποιεῖν (poiein) signifiant « faire, créer » : le poète est donc un créateur, un inventeur de formes expressives, ce que révèlent aussi les termes du Moyen Âge trouvère et troubadour.

Aussi c’est un plaisir de voir la jeunesse reprendre tous ces mots et en faire la création et la poésie. Merci et à Tchév pour sa poésie : un super blog à suivre : https://thesaurex.fr/

La poésie n’est pas cantonnée au scolaire.

Le rythme des mots est là

Le slam est une ode à ce jeu jouissif de profiter des mots. La résonance. Des mots cinglants emportés dans des phrases, souvent pleine de sens.

Loin de n’être enfermé dans une bulle sur les réseaux sociaux, auto validant mes convictions, picorer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.